assemblage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De assembler et -age.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
assemblage assemblages
\a.sɑ̃.blaʒ\

assemblage \a.sɑ̃.blaʒ\ masculin

  1. Action d’assembler ou résultat de cette action.
    • L’assemblage des feuilles d’un volume, la reliure.
    • Les castors avaient construit une digue, un peu arquée en amont; cette digue était un solide assemblage de pieux plantés verticalement, entrelacés de branches flexibles et d'arbres ébranchés, qui s'y appuyaient transversalement; le tout était lié, maçonné, cimenté avec de la terre argileuse. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Avec le boulonnage, le soudage peut être considéré aujourd'hui comme une technique d’assemblage standard dans la construction en acier. (Helmut C. Schulitz, ‎Werner Sobek & ‎Karl J. Habermann, Construire en acier, PPUR presses polytechniques, 2003, p. 134)
    • Le principal avantage des vis à bois est de permettre des assemblages résistant à la traction, même lorsqu'un seul côté est accessible. (Julius Natterer, ‎Jean Luc Sandoz & ‎Martial Rey, Construction en bois : matériau, technologie et dimensionnement, Lausanne : PPUR presses polytechniques, 2004, p. 240)
  2. (Informatique) Compilation produisant du langage machine à partir d’un langage d’assemblage.
  3. (Œnologie) Action de composer un vin avec plusieurs cépages de la même année.
    • L’assemblage des cuvées permet une meilleure continuité de la qualité du vin au fil des ans.
  4. (Par extension) Union de choses morales.
    • L’assemblage des qualités qui font le grand homme d’état. Son caractère est un assemblage de vices et de vertus.
    • Assemblage d’idées incohérentes. Son ouvrage n’est qu’un assemblage confus de parties magnifiques.

Synonymes[modifier]

Quasi-synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]