tumeur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin tumor (« gonflement »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
tumeur tumeurs
\ty.mœʁ\

tumeur \ty.mœʁ\ féminin

  1. (Nosologie) Éminence, grosseur plus ou moins considérable, développée dans quelque partie du corps, soit par une maladie, soit par une autre cause.
    • On doit, sans perdre un instant, extirper la tumeur : opération qui exige la main d’un anatomiste, et qui. n’est pas sans danger pour celui qui la pratique, l’inoculation de l’ichor gangreneux pouvant causer la mort. (Mémoires d’agriculture, d’économie rurale et domestique, 1831, page 423)
    • On convoya, Dieu sait comme, au-dessus des gouffres, des caravanes d’infirmes et de moribonds qui burent de cette eau et les membres estropiés se redressèrent et les tumeurs fondirent au chant des psaumes. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • La fausse puberté précoce isosexuelle est secondaire à une sécrétion œstrogénique anormale par une tumeur de l’ovaire ou des surrénales sans maturation ovarienne. (Robert Laplane, ‎Géraud Lasfargues, ‎Denise Laplane, La puberté, Presses universitaires de France, 1971, page 70)
    • L’actinobacillose pharyngienne se traduit par des tumeurs plus ou moins volumineuses provoquant de la dysphagie et des difficultés respiratoires. (J.P. Euzéby, Abrégé de Bactériologie Générale et Médicale à l’usage des étudiants de l’École Nationale Vétérinaire de Toulouse, chap. « Actinobacillus »,)

Dérivés[modifier]

Synonymes[modifier]

Hyponymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]