considérable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : considerable

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir considérer et -able

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
considérable considérables
\kɔ̃.si.de.ʁabl\

considérable \kɔ̃.si.de.ʁabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui attire la considération par l’autorité, l’influence morale ou sociale.
    • Elle prend du tabac, se tient roide comme un pieu, se pose en femme considérable, et ressemble parfaitement à une momie à laquelle le galvanisme aurait rendu la vie pour un instant. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  2. Qui mérite d’être considéré en raison de l’importance, de la grandeur, du nombre, de la quantité, etc.
    • Or, un matin, à quelques pas de ma demeure, une famille de ces ouvriers de la scie et de la hache s’empressait autour d'un amas considérable de bûches que le livreur juré venait d’aligner. — (Études morales, dans Annales de la Société d'émulation du département des Vosges, vol.13, 1868, p.156)
    • Des impôts considérables accablaient les vilains, écrasait les pauvres gens, épargnant les princes et les ducs, les comtes et les marquis. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • La marche de la miellée exerce sur l’essaimage une influence considérable, et les apiculteurs disent communément qu'une année riche en miel est pauvre en essaims […]. — (Bulletin de la Société d'apiculture de la Savoie "L'Abeille alpine", vol.6 à 9, p.54, 1906)
    • Tous nos étudiants de japonais nous ont apporté une aide considérable par leurs questions franches et pénétrantes. — (Reïko Shimamori, Grammaire japonaise systématique, Paris, Jean Maisonneuve, mars 2000, 2e édition, page x)
    • Pendant la longue durée de son administration il avait amassé une fortune considérable, si considérable, en effet, qu'un jour le gouvernement chérifien jugea le moment venu de s'en emparer. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 44)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]