considérer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du latin considero.

Verbe[modifier]

considérer \kɔ̃.si.de.ʁe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Regarder attentivement.
    • Après avoir considéré le jardin potager comme distinct des autres parties en culture, je traiterai du jardin fruitier dans un chapitre particulier et je donnerai quelques détails sur sa disposition, […]. (Frédéric Gérard, Nouvelle flore usuelle et médicale, volume 1, p. 289, 1856)
    • Vous pensez bien, dit-il, que la nomination d’un chanoine étranger au diocèse n’a pas été considérée d’un œil indifférent par le clergé de Chartres. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Elle pouvait avoir dix-huit ans et elle était jolie. Lui n’osait pas l’aborder. Il la considérait de loin, bouche bée, […]. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • […], elle considéra, sans bouger, une affiche qui représentait une gitane devant un paysage andalou. (Pierre Louÿs, Psyché, 1927, p. 137)
    • J’ai bien frotté mes yeux. J’ai bien regardé. Et j’ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement. (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince, 1943)
  2. (Figuré) Examiner attentivement une chose avant de l’entreprendre, avant d’agir de telle ou telle manière.
    • Considérer une affaire sous tous ses aspects.
    • Il faut bien considérer les choses avant que de s’engager.
    • Vous ne considérez pas le travail qu’il y a dans cet ouvrage.
    • Considérez quels avantages il vous reviendra de votre bonne conduite.
    • Considérez combien ce parti vous serait avantageux.
  3. (En particulier) Tenir compte de.
    • Considérez les longs services qu’il vous a rendus.
    • Un juge intègre ne considère ni les personnes, ni les recommandations.
    • Je ne considère que son mérite.
  4. Tenir en estime à cause de la valeur morale ou sociale.
    • La faculté de comprendre ou l’impossibilité de comprendre, dit fort judicieusement M. Mill, ne peut, dans aucun cas, être considérée comme un critérium de Vérité axiomatique. (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduit par Charles Baudelaire, 1864)
    • C’est un homme très considéré.
  5. Réputer, tenir pour.
    • Il n’y a rien d’étonnant à ce que les Féroë aient été considérés comme le domaine du dieu Thor et que les vieux se racontent les légendes des poulpitecs, du Kraken et des sirènes. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • […] le progrès est un perpétuel devenir, nulle méthode ne saurait être considérée comme immuable, tout est en mouvement, tout est continuellement améliorable, tout ce qui existe aujourd’hui sera demain mieux encore… (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • A Rouen, les autorités firent savoir que ceux qui n’accepteraient pas le baptême seraient considérés comme hors-la-loi. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Ce Chilien s’appelait Diego Portales. Il est aujourd’hui considéré par les réactionnaires chiliens et par les généraux de la Junte comme leur grand précurseur. (Armando Uribe, Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974)
    • Par exemple, les séparatistes corses se considèrent sûrement comme une nation séparée et distincte, plus ou au moins différente, de la France métropolitaine. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 175)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]