conséquent

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : consequent

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(fin XVIIe siècle) Du latin consequens, lui même dérivé de sequor (« suivre ») avec le préfixe con-.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
conséquent conséquents
\kɔ̃.se.kɑ̃\

conséquent \kɔ̃.se.kɑ̃\ masculin

  1. (Vieilli) (Géométrie) Le second terme d’un rapport. Le premier est nommé antécédent.
    • La raison est inverse, quand on compare un conséquent comme antécédent à un antécédent comme conséquent. — (François Peyrard, Les élémens de géométrie d’Euclide, F. Louis, 1809, page 11)
  2. (Grammaire) (Philosophie) Nom donné au second terme d’une proposition ou d’un enthymème.
    • Dans un grand nombre de langues, le rapport qui est entre deux Noms s’indique en plaçant le conséquent immédiatement avant l’antécédent. — (Antoine-I. Silvestre de Sacy, Principes de grammaire générale mis à la portée des enfants, 1840, page 257)
  3. (Musique) Morceau joué, dans une fugue, en réponse, sur d’autres tonalités. → voir conséquente
    • La réponse ou conséquent (en latin comes), c’est la reproduction du sujet dans une autre partie et sur d’autres degrés. — (Jean Georges Kastner, Parémiologie musicale de la langue Française, 1862, page 154)


Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin conséquent
\kɔ̃.se.kɑ̃\

conséquents
\kɔ̃.se.kɑ̃\
Féminin conséquente
\kɔ̃.se.kɑ̃t\
conséquentes
\kɔ̃.se.kɑ̃t\

conséquent \kɔ̃.se.kɑ̃\ masculin

  1. (en parlant d’une personne) Qui raisonne, qui agit avec un esprit de suite.
    • Mais s’étant ensuite brouillé contre ce philosophe, il a lancé depuis contre lui une infinité de traits satyriques- , qui n’annoncent , ni un. cœur honnête , ni un esprit conséquent. — (Antoine Taillefer, Tableau historique de l’esprit et du caractère des littérateurs, Volume 3, Poinçot, 1785, page 293)
    1. (Philosophie) Qui qualifie une démarche rationaliste.
      • Le triomphe du rationalisme ne fut pas aussi grand, mais il le fut autant qu’il pouvait l’être. Descartes eut le bonheur de rencontrer deux adversaires puissants, Gassendi et Hobbes, l’un le plus érudit et le plus habile, l’autre le plus radical et le plus conséquent des sensualistes. — (Jules Simon, Introduction de : « Œuvres de Descartes », édition Charpentier à Paris, 1845)
    2. Qui est logique dans ses actions et sa conduite.
      • Rien de plus logique que les religions, rien de plus conséquent dans ses déductions que l’esprit théologique. — (Anatole Leroy-Beaulieu, L’Empire Des Tsars Et Les Russes, Volume 1, L’AGE D'HOMME, 1988, page 359)
  2. (Absolument) (en parlant d’une chose) Qui est la suite raisonnable de quelque chose, en accord avec elle. {cf|par conséquent}}
    • Résultat conséquent : si l’on mange autant qu’à 20 ans, on prend du poids sans avoir eu le temps de comprendre pourquoi ! — (Arnaud Cocaul, ‎Marie Belouze-Storm, Mincir après 40 ans, Marabout, 2013)
    1. (Logique) Qui peut être logiquement [déduit]].
      • Et si elle est continue, ils seront au minimum trois termes, parce que le terme médian est pris deux fois, du fait qu’il est le terme conséquent d’un rapport et l’antécédent de l’autre. — (Sabine Rommevaux, Clavius : une clé pour Euclide au XVIe siècle, Vrin, 2005, page 262)
    2. (Musique) Partie conséquente ou, par ellipse, conséquente, la seconde partie d’une fugue.
      • Dans la différence donnée plus haut entre fugue et imitation, tu as affirmé que dans la fugue la partie conséquente ne peut entrer qu'à la quinte, l’octave ou l’unisson. — (Johann Joseph Fux, ‎Jean-Philippe Navarre, GRADUS AD PARNASSUM (1725): TEXTE ORIGINAL INTEGRAL, Éditions Mardaga, 2000, page 219)
  3. (Impropre) Qui est en grande quantité ; qui est considérable.
    • De même, le seul caractère massif d’achats d’aliments ne rendait pas immédiatement commerciale la production animale dans la mesure où il y avait concurremment usage de quantités conséquentes de produits de la terre. — (Isabelle Couturier, La Diversification en agriculture : Aspects juridiques, L’Harmattan, 2000, p. 58)
    • Nombreux, organisés, ardents propagandistes, les anarchistes saint-juniauds semblent d’évidence peser d’un poids conséquent sur la vie socio-politique, voire économique de la cité gantière. — (Christian Dupuy, Saint-Junien, un bastion anarchiste en Haute-Vienne, 1893-1923, Presses Univ. Limoges, 2003, p. 110)
    • Selon toutes probabilités, ces navires, fabriqués à Marseille, Ampurias, Ibiza ou Carthagène, sont de faible tonnage. L’époque connaît des navires de tonnage conséquent, mais leurs naufrages se concentrent surtout autour des grands nœuds de navigation : […]. — (Alexis Gorgues, Économie et société dans le nord-est du domaine ibérique (IIIe-Ier s. av. J.-C., CSIC-Dpto. de Publicaciones, 2010, p. 221)
    • Afin de réduire la quantité de rayonnement qui l’atteint, une chicane est installée. Pour être efficace, l’épaisseur de celle-ci doit être conséquente. On rencontre souvent des épaisseurs de plus de 150 cm (figure 3.12). — (Jean-Marc Bordy, « Radiothérapie externe : équipements et installations », chap. 3 de Radioprotection pratique dans le secteur Médical, coordination éditoriale par Hugues Bruchet, Amélie Roué et Christine Jimonet, éd. EDP Sciences & CEA/instn, 2016, page 161)
Notes[modifier le wikicode]
Traditionnellement, conséquent n’est pas un synonyme de considérable. Mais certaines personnes l’utilisent à la place de considérable, ce que l’Académie française considère comme impropre.

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]