ambassadeur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIVe siècle) De l’italien ambasciatore qui dérive par suffixation de ambasciata (« ambassade »). La racine dérive du latin ambactus (« esclave », « serviteur », « suivant »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ambassadeur ambassadeurs
\ɑ̃.ba.sa.dœʁ\
Les Ambassadeurs, (2) Jean de Dinteville et Georges de Selve par Hans Holbein le Jeune.

ambassadeur \ɑ̃.ba.sa.dœʁ\ masculin (pour une femme on dit : ambassadrice)

  1. (Diplomatie) Représentant envoyé en ambassade par un État ou par un prince à un autre État ou un autre prince pour des arrangements politiques et économiques.
    • En vain l’ambassadeur de France tenta de fléchir les négociateurs américains. Ils se montrèrent implacables. Il fallait se soumettre ou faire banqueroute. — (Camille Aymard, Devons-nous payer l’Amérique ?, Éditions Ernest Flammarion, 1932, page 119)
    • L’ambassadeur tient le rang le plus élevé dans la représentation diplomatique des états.
    • Madame l’ambassadrice, Madame l’ambassadeur.
  2. Personne qui fait partie d’une mission auprès d’un État étranger.
    • Les ambassadeurs que les Scythes envoyèrent à Darius.
    • Les ambassadeurs revinrent sans avoir rien pu obtenir.
  3. (Figuré) Messager, personne que l’on emploie à transmettre quelque message.
    • Vous ne pouviez envoyer un plus habile ambassadeur.
    • Il embrassa avec emportement la bienheureuse ambassadrice. (Scarron, Roman comique)

Notes[modifier le wikicode]

La féminisation des noms de métiers et de fonctions est un sujet débattu dans la francophonie :

L’avis des grammairiens est parfois différent. Grevisse consacre un chapitre à la féminisation dans Maurice Grevisse, Cédrick Fairon, Anne-Catherine Simon, Le Petit Bon usage de la langue française, De Boeck Supérieur, 2018, p. 513.

  • Le sens originel d’ambassadrice est « dame envoyée en ambassade », et Voltaire écrit dans le Siècle de Louis XIV, en 1751, « La maréchale de Guebriant, la seule femme qui ait jamais eu le titre et fait les fonctions d’ambassadrice plénipotentiaire ». Mais l’usage a introduit la tournure (grammaticalement critiquable) de Madame l’ambassadeur pour nommer sans ambigüité une femme remplissant la fonction d’ambassadeur. Aujourd’hui, le choix entre Madame l’ambassadeur et Madame l’ambassadrice est plutôt commandé par les vœux de la personne concernée ; l’usage se porterait de plus en plus vers Madame l’ambassadrice.

Note d’usage :

  • Syntaxe d’usage : en français, la bonne formulation est « ambassadeur de <nom de pays> » (L’ambassadeur de France, de Grande-Bretagne, etc.) et non pas, à l’anglaise, « ambassadeur <adjectif de nationalité> ».

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Afrikaans[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

ambassadeur

  1. Ambassadeur.

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

ambassadeur

  1. Ambassadeur.

Synonymes[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,2 % des Flamands,
  • 98,8 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]