prince

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Prince

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin princeps (« premier »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
prince princes
\pʁɛ̃s\

prince \pʁɛ̃s\ masculin (équivalent féminin : princesse)

  1. Celui qui est d’une maison souveraine.
    • Des impôts considérables accablaient les vilains, écrasait les pauvres gens, épargnant les princes et les ducs, les comtes et les marquis. (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • — C’est un Prince, ça ? – cria-t-il, inexprimablement indigné. – Il n’est même pas aussi poli qu’un chien ! (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 240 de l’éd. de 1921)
    • Prince étranger, ceux qui viennent d’une maison souveraine étrangère, ou qui en ont le rang.
  2. (En particulier) Fils du roi ou du souverain régnant équivalent.
    • Le prince Charles.
  3. (Absolument) (Avec l’article défini) Souverain qui commande dans le lieu dont on parle.
    • Le prince veut être obéi.
    • Avoir audience du prince.
    • Avoir l’oreille, la faveur, les bonnes grâces du prince.
    • Les monnaies portent l’effigie du prince.
  4. Celui qui, sans être souverain, ni de maison souveraine, est à la tête d’une principauté, ou celui à qui un souverain a conféré ce titre.
    • Le prince de Beauvau-Craon.
  5. (Soutenu) Celui qui est le premier par ordre de dignité, de mérite, de talent.
    • Aristote, le prince des philosophes.
    • Homère, le prince des poètes.
    • Démosthène, le prince des orateurs grecs.
  6. (Par plaisanterie) Celui qui est le premier, le meilleur dans son genre.
    • […] ; on a fini par trouver qu’il serait bien injuste de condamner des négociants banqueroutiers et des notaires qui se retiraient ruinés après de médiocres catastrophes, alors que les princes de l’escroquerie financière continuaient à mener joyeuse vie. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, p.274)

Abréviations[modifier]

Synonymes[modifier]

Membre d’une maison souveraine :

Dérivés[modifier]

Hyponymes[modifier]

Héritier de la couronne :

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français prince.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
prince
\ˈpɹɪns\
princes
\ˈpɹɪn.sɪz\

prince

  1. Enfant royal.
  2. Prince.

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Prononciation[modifier]

  • États-Unis  : écouter « prince [pɹɪns] »

Paronymes[modifier]

Voir aussi[modifier]