royal

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Royal

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’ancien français roial.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin royal
/ʁwa.jal/
royaux
/ʁwa.jo/
Féminin royale
/ʁwa.jal/
royales
/ʁwa.jal/

royal masculin

  1. Qui appartient ou qui est relatif à un roi.
    • Ce fut en l’année 566 que la cérémonie des noces eut lieu, avec un grand appareil, dans la ville royale de Metz. (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
    • Carcassonne alors fit partie du domaine royal, et un sénéchal y commandait pour le roi de France. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Manteau royal.
    • La justice royale et les justices seigneuriales.
    • Maison royale, Tous les princes et toutes les princesses du sang royal.
    • Famille royale, Les enfants et petits-enfants du roi régnant, en ligne masculine.
    • Il se dit aussi des enfants et petits-enfants du roi défunt, nés avant sa mort.
    • Prince royal, Titre de l’héritier présomptif de la couronne dans certains états.
    • Altesse royale, Titre qui se donne à certains princes et à certaines princesses.
    • Son altesse royale le duc, la duchesse de… Par abréviation, on écrit: S.A.R.
  2. En termes d’ancienne Chancellerie,
    • lettres royaux, ordonnances royaux, lettres, ordonnances émanées de l’autorité royale.
    • Almanach royal, Livre où étaient contenus les noms de la famille royale de France et des maisons souveraines de l’Europe, et.
    • ceux des personnages attachés à la cour et de tous les fonctionnaires civils et militaires.
  3. S’est dit aussi de certains établissements qui étaient, d’une manière spéciale, sous la surveillance ou sous la protection du roi.
    • Musée royal.
    • Imprimerie royale.
    • Institut royal de France.
    • Académie royale de musique.
    • Chemin royal, route royale, Grand chemin, grande route qui menait à une ville importante, et dont l’entretien était à la charge de l’administration centrale.
    • On dit aujourd’hui
    • Route nationale.
  4. Qui est digne d’un roi.
    • Magnificence royale.
    • La clémence est une vertu royale.
    • Chant royal, Ancien genre de poésie française qui se rapproche de la ballade.
    • Tigre royal, aigle royal, Tigre, aigle de la plus grande espèce.
    • coucher à la royal, seul dans un lit.

"J'aime à coucher sur un lit dur, et seul, sans femme, à la royale, mais assez bien couvert."

Montaigne, Essais Livre III, chapitre 13 §.79, traduction de Guy de Pernon.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

royal

  1. Royal.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

royal

Wiki letter w.svg
  1. (Royaume-Uni) (Familier) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation manquante. (Ajouter)

Indonésien[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

royal

  1. Généreux, royal.