royal

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Royal

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Vers 1200) De l’ancien français roial, du latin regalis. (1130) real. (880) regiel.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin royal
\ʁwa.jal\
royaux
\ʁwa.jo\
Féminin royale
\ʁwa.jal\
royales
\ʁwa.jal\

royal \ʁwa.jal\

  1. Qui appartient ou qui est relatif à un roi.
    • Ce fut en l’année 566 que la cérémonie des noces eut lieu, avec un grand appareil, dans la ville royale de Metz. (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les Quatre Fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568), 1833, éd. Union Générale d’Édition, 1965)
    • Carcassonne alors fit partie du domaine royal, et un sénéchal y commandait pour le roi de France. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Manteau royal.
    • La justice royale et les justices seigneuriales.
    • Maison royale : Tous les princes et toutes les princesses du sang royal.
    • Famille royale : Les enfants et petits-enfants du roi régnant, en ligne masculine.
    • Se dit aussi des enfants et petits-enfants du roi défunt, nés avant sa mort.
    • Prince royal : Titre de l’héritier présomptif de la couronne dans certains états.
    • Altesse royale : Titre qui se donne à certains princes et à certaines princesses.
    • Son altesse royale le duc, la duchesse de… Par abréviation, on écrit: S.A.R.
    • Les lettres royaux, ordonnances royaux : En termes d’ancienne chancellerie, lettres, ordonnances émanées de l’autorité royale.
    • Almanach royal : Livre où étaient contenus les noms de la famille royale de France et des maisons souveraines de l’Europe, et ceux des personnages attachés à la cour et de tous les fonctionnaires civils et militaires.
  2. S’est dit aussi de certains établissements qui étaient, d’une manière spéciale, sous la surveillance ou sous la protection du roi.
    • Musée royal.
    • Imprimerie royale.
    • Institut royal de France.
    • Académie royale de musique.
    • Chemin royal, route royale : Grand chemin, grande route qui menait à une ville importante, et dont l’entretien était à la charge de l’administration centrale. On dit aujourd’hui Route nationale.
  3. Qui est digne d’un roi.
    • Magnificence royale.
    • La clémence est une vertu royale.
    • Chant royal : Ancien genre de poésie française qui se rapproche de la ballade.
    • Tigre royal, aigle royal : Tigre, aigle de la plus grande espèce.
    • Coucher à la royal : Seul dans un lit.
    • J’aime à coucher sur un lit dur, et seul, sans femme, à la royale, mais assez bien couvert. (Montaigne, Essais, livre III, chapitre 13 §.79, traduction de Guy de Pernon)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
royal
\ʁwa.jal\
royaux
\ʁwa.jo\

royal \ʁwa.jal\ masculin

  1. (Cuisine) Gâteau au chocolat constitué d’une dacquoise (poudre d’amandes, sucre, œufs), d’un croustillant praliné (pralinoise, crêpes dentelles) étalé en fine couche et tassé, et d’une mousse au chocolat montée à la crème chantilly que l’on fait bien refroidir au frais, le tout étant saupoudré de cacao en poudre.
    Un royal.
  2. (Numismatique) Nom de plusieurs monnaies françaises d’or.
    • Les monnaies d’or furent au nombre de onze, savoir : Le royal, Le parisis d’or, […] Le royal d’or, ou florin royal, dont parle l’ordonnance du 21 mars 1328 (1), était une monnaie déjà connue, quant au nom, sous le règne de Philippe IV […] Le royal d’or, appelé aussi long-vestu en raison du long vêtement qui drape l’effigie du roi, était une monnaie déjà fabriquée sous Philippe de Valois. […] Le royal d’or parut en exécution de l’ordonnance du 14 novembre 1429. Il se fabriquait au titre de 23 karats (958/1000), à la taille de 72 au marc. Son cours légal était de vingt-cinq sols tournois. Chaque pièce pesait 64 grains (3 gram. 40 cent.) […] Le type adopté par Charles VII pour le royal d’or est entièrement différent de celui des monnaies de même nom usitées sous les rois Philippe VI, Jean et Charles V. (Victor Hippolyte Berry, Études et recherches historiques sur les monnaies de France, tome second, Dumoulin, Libraire, Paris, 1853)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

(Gâteau)

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’ancien français roial.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Nature Forme
Positif royal
Comparatif more royal
Superlatif most royal

royal \rɔɪəl\

  1. Royal.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
royal
\rɔɪəl\
royals
\rɔɪəlz\

royal \rɔɪəl\

  1. Personne royale.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Indonésien[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

royal \Prononciation ?\

  1. Généreux, royal.