irrégulier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin irregularis.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin irrégulier
\i.ʁe.ɡy.lje\
irréguliers
\i.ʁe.ɡy.lje\
Féminin irrégulière
\i.ʁe.ɡy.ljɛʁ\
irrégulières
\i.ʁe.ɡy.ljɛʁ\

irrégulier masculin

  1. Qui n’est pas selon les règles, qui ne suit pas les règles.
    • (Architecture)
      Ce bâtiment est 'irrégulier'.
    • (Grammaire)
      Nom, verbe 'irrégulier'.
    • (Médecine)
      Pouls 'irrégulier'.
    • (Mécanique)
      Mouvement 'irrégulier'.
    • (Par extension)
      Procédé 'irrégulier'. - Conduite irrégulière.
  2. (Droit canon) Qui, après avoir reçu les ordres ecclésiastiques, devient incapable d’en exercer les fonctions, pour avoir encouru les censures.
    • Ce prêtre est devenu irrégulier pour un meurtre qu’il a commis.
  3. Qui n’est pas symétrique ou uniforme.
    • Obtenu par un étirage trop facile, le fil sera sans résistance, vrilleux et irrégulier. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • C'était un petit jeune homme de dix-huit à dix-neuf ans, faible en apparence, avec des traits irréguliers, mais délicats, et un nez aquilin. (Stendhal, Le Rouge et le Noir)
  4. (Poésie) Qualifie les vers qui ne sont pas tous de même mesure et dont les rimes ne sont pas disposées de la même manière.
  5. (Botanique) Qualifie une pièce florale dont les divisions ou les pétales ne sont pas semblables.
    • La fleur, la corolle de la capucine est irrégulière.
  6. (Militaire) Qualifie des soldats, des troupes qui n’appartiennent pas à l’armée régulière.
    • Un pays en proie aux troupes irrégulières.

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun[modifier]

irrégulier \Prononciation ?\ masculin

  1. (Didactique) (Au singulier) Ce qui existe en dehors des règles communes.
    • La Corse est un lieu baroque au sens de sa recherche de l’irrégulier, du hors-norme, qui peut aller parfois jusqu'au hors-la-loi. Rien ne s'y fait comme ailleurs : […]. (Erik Empatz, La Corse démasquée, dans Les dossiers du Canard enchaîné, n° 60, p.5, juillet 1996)

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]