encourir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir en- et courir calqué sur le latin incurrere (« courir contre »).

Verbe[modifier]

encourir \ɑ̃.ku.ʁiʁ\ transitif 3e groupe (conjugaison)

  1. Attirer sur soi, faciliter la survenue, la réalisation, d'un châtiment, d'une peine venant d’une autorité supérieure, d'une pénalité, d'un jugement moral. Le sens de ce verbe contient une connotation de probabilité mais non de certitude : l'objet encouru n'est pas systématiquement réalisé (une peine encourue n'est pas systématiquement appliquée).
    • Encourir les peines portées par la loi.
    • Encourir le blâme.
    • Il avait encouru l’excommunication.
    • Sous peine d’encourir
    • Vous encourrez l’indignation de votre famille.
    • Encourir la disgrâce, le déshonneur, l’infamie.
    • Encourir la haine publique, le mépris public.
    • Subir la peine encourue.
  2. (Par extension) Mériter un châtiment, une peine, un jugement moral.
    • En réalité, la Justice n'encourt pas plus les reproches outranciers qui lui sont faits qu'elle n'a besoin de soutiens d'où qu'ils viennent. (Communiqué du premier président et du procureur général de la Cour de cassation, président du Conseil supérieur de la magistrature, 1er mars 2017)
  3. (Par extension) Risquer d'être condamné à une peine, risquer d'être sanctionné.
  4. (Par extension) Etre susceptible de devoir payer une somme.
    • En cas de retard de livraison, le fournisseur encourt des frais supplémentaires dont le montant est détaillé en annexe.
    • Pour tout Go de données au-delà des 5 Go offerts, l’utilisateur encourt des frais à hauteur de 5€ par tranche de 2 Go supplémentaire.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]