rumeur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin rumor.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rumeur rumeurs
\ʁy.mœʁ\

rumeur \ʁy.mœʁ\ féminin

  1. Bruit confus d’un certain nombre de voix.
    • Hommes et femmes s’étreignaient : les hommes entre eux, les femmes entre elles, à de rares exceptions, et l’accordéon couvrait l’épaisse rumeur de son gargouillement. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
  2. (Par extension) Bruit confus et continu venant de loin.
    • La pénombre le dissimulait, la rumeur sourde des vaches qui ruminaient dominait le bruit de sa respiration précipitée. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Par moments, la rumeur des tramways couvrait l’air saccadé du phono. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 41)
    • Mais rien de plus, rien d’autre encore. Ni ces longues rumeurs d’ailes qui s’endorment, ni ce grésil incessant de cisailles si ténu qu’il échappe à ceux dont l’ouïe n’est pas restée sauvage… — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Pourtant, à l’heure creuse, quand la rumeur des boulevards s’intensifie et qu'à la puanteur du kérosène s’ajoute la frénésie des klaxons… — (Marie-Ève Sévigny, Intimité et autres objets fragiles, Triptyque, 2012, p. 17)
  3. (En particulier) Bruit provoqué par quelque nouvelle imprévue et spécialement par une nouvelle suscitant un mécontentement.
    • Ce ne fut qu'au milieu des années 1980 que William Steinman et Wendelle Stevens coécrivirent leur livre de 623 pages, UFO Crash at Aztec, et que la rumeur sur l'incident d’Aztec commença à s'éveiller de quatre décennies de sommeil. — (Suzanne et ‎Scott Ramsey, ‎Franck Thayer, AZTEC,1948 ; Un crash d'ovni au Nouveau Mexique 8 mois après Roswell !, traduit de l'américain, Éditions Atlantes, 2017, chapitre 2)
    • Cela causa une grande rumeur.
    • Toute la ville est en rumeur.
    • Des rumeurs menaçantes.
  4. (Par extension) Mouvement de suspicion publique contre quelqu’un.
    • Gui, se détournant à peine, entrevit les sourires de Berry et de Bourgogne, la lippe dubitative d'Orléans - qu'on n'avait guère vu car la rumeur courait qu'il fréquentait les bordeaux de la ville -, les lèvres pincées d'Olivier de Clisson. — (Pierre Naudin, Les fureurs de l'été, éd. Aubéron, 1999, p. 328)
    • La rumeur publique l’accusait.
  5. (Par extension) Information diffusée dont la véracité est douteuse.
    • Une fausse rumeur est donc une information sûre.
  6. Agité, troublé.
    • Il se figure les cuisiniers en rumeur, les fourneaux où brûle un feu de forge, la buée qui monte des couvercles entr’ouverts, et dans cette buée deux dindes magnifiques, bourrées, tendues, marbrées de truffes… — (Alphonse Daudet, Les trois messes basses, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 199.)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • rumeur sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • rumeur dans le recueil de citations Wikiquote Wikiquote-logo.svg

Références[modifier le wikicode]