voix

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du latin vōcem, accusatif de vox (« voix »). (1080) voiz.

Nom commun [modifier]

Singulier et pluriel
voix
\vwa\

voix \vwa\ féminin invariable

  1. Ensemble de sons produits par les cordes vocales.
    • Et sa voix alors prenait une intonation dolente et uniforme, enflant les mots, appuyant indéfiniment sur les syllabes. Cela m’agaçait beaucoup. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882))
    • Si Dris Ben-Aâlem, le caïd el-mechouar, gouverneur de la cour, commandant de la garde chérifienne, porte-parole du Sultan, était un mulâtre gigantesque à voix stentorienne. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 71)
  2. (En particulier) Son articulé de la parole, voyelle.
    • J’eus pour toute récompense un thank you, sir, qui est prononcé d’une voix sèche, extrêmement britannique. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, chapitre 3, Hetzel, 1892)
  3. Son modulé dans le chant.
    • Tu n’as pas une vilaine voix et la mienne est très bien. De tous les chanteurs de plages que j’ai entendus, il n’y en a pas un seul que je n’aurais dégoté facilement. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 69 de l’éd. de 1921)
    • S'accompagnant de son gimbri, il nous chante, d'une voix tantôt gutturale, tantôt nasillarde, d’interminables mélopées, que l’assistance reprend aux refrains avec des battements rythmiques des mains. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 33)
  4. (Musique) Parties instrumentales.
  5. (Par extension) Son de certains instruments de musique ou certains bruits.
    • Les voix de viole avaient l’air si plaintives.
  6. Se dit aussi en parlant de certains animaux.
    • Les chiens commencèrent à donner de la voix.
  7. (Par extension) Son de certaines choses.
    • La voix du tonnerre.
  8. Ce qui nous parle ou qui nous inspire. Mouvement intérieur qui nous porte à faire quelque chose ou qui nous en détourne.
    • Écouter la voix de la raison.
  9. Expression d’une opinion.
    • La liberté passait sur le monde, l’internationale était sa voix criant par dessus les frontières les revendications des déshérités. — (Louise Michel, La Commune, Paris : P.-V. Stock, 1898, p.6)
  10. Expression d’un vote ; suffrage.
    • Les grands et les mages étaient les juges. […] On allait aux voix ; le roi prononçait le jugement. — (Voltaire, Zadig ou la Destinée, V, Les Généreux, 1748)
    • Je suis plein d'ardeur. J'invente la parité, en lançant la liste « femme, homme» avec laquelle non seulement je vais perdre des voix mais aussi me couvrir de ridicule – on va l'appeler la « liste chabadabada ». — (Michel Rocard, Si la gauche savait, Robert Laffont, 2005)
  11. (Grammaire) Mode d’expression d’une action par rapport au sujet.
    • Voix active (le sujet accomplit l’action)., voix passive (le sujet subit l’action).
  12. (Télécommunication) Échanges par téléphone.
    • La première [offre] joue l’illimité voix, y compris vers une quarantaine de destinations internationales, et SMS, avec 3 Go de données pour 19,99 euros mensuels. — (Silicon.fr)
  13. Appel, injonction.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France  : écouter « voix [vwa] »

Homophones[modifier]

Paronymes[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • voix sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier]