vocable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1380) Du latin vocabulum (« mot »), de vocare (« appeler »). Après une longue éclipse, le mot revient au XIXe siècle.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
vocable vocables
\vɔ.kabl\

vocable \vɔ.kabl\ masculin

  1. (Courant) Mot, terme considéré comme porteur d’une signification particulière.
    • Il eut même cette bonne fortune d’inventer à plusieurs reprises un de ces vocables essentiellement parisiens que la mode consacre pendant quelques mois et qui reçoivent toujours l’accueil le plus enthousiaste […] — (Octave Mirbeau, Contes cruels : Gavinard)
    • Voyez-vous […] nous avons à Paris plusieurs catégories de malandrins. Pour nous en garantir, il nous faut recourir à des hommes présentant des qualités particulières. Ces hommes sont des mouchards, comme vous les appelez. Soit, je n’ergote pas sur un vocable. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Ils manient avec une élégante aisance les mètres latins les plus compliqués et les vocables les plus choisis de la mythologie. — (J. Huizinga, Érasme, traduction de V. Bruncel, Gallimard, 1955)
    • Pour ces différents mots et tous les analogues, lʼEsperanto [sic : espéranto] nous donne, sans aucune complication, autant de vocables spéciaux qu’ils offrent d’acceptions diverses. — (Louis de Beaufront, Commentaire sur la grammaire de la Langue Internationale « Esperanto », 1900)
    • Ce n’est donc pas un hasard si le vocable « média » a été popularisé par l’industrie de la publicité, qui raisonne en termes de « supports » susceptibles de véhiculer ses annonces. — (Bernard Poulet, La fin des journaux et l’avenir de l’information, Gallimard, 2009, page 63)
  2. (Religion) Appellation d’une église du nom du saint auquel elle est dédiée.
    • La reconnaissance publique a substitué au vocable de Notre-Dame-du-Mont celui de Saint-Euverte, au vocable de Saint-Pierre-aux-Bœufs celui de Saint-Aignan ; […]. — (E, Bimbenet, Justice de la paroisse de Notre-Dame-des-Forges ou de Notre-Dame-des-Ormes-Saint-Victor, dans les Mémoires de la Société Archéologique de l’Orléanais, Orléans & Paris, 1862, vol. 5, p. 64)
    • Église sous le vocable de Notre-Dame construite en tuf en grande partie , appartenant à l'ogive primitive du XIIe siècle. — (Jean Benoît Désiré Cochet, Répertoire archéologique du département de la Seine-Inférieure, Paris : Imprimerie nationale, 1871, p. 7)
  3. (Linguistique) Indique une unité concrète extraite d’un discours, dont l’occurrence et la mise en relation avec d’autres vocables conduit, par un processus de lexicalisation, à l’unité abstraite de lexème.

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français vocable ou de même origine que celui-ci.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
vocable
\ˈvəʊ.kə.bəl\
vocables
\ˈvəʊ.kə.bəlz\

vocable \ˈvəʊ.kə.bəl\

  1. Mot ou énoncé considéré en tant que signifiant.

Prononciation[modifier]