susciter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du latin suscitare (« réveiller, ramener à la vie, ranimer »).

Verbe[modifier]

susciter \sy.si.te\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Religion) Faire naître.
    • Dieu a suscité des prophètes.
    • Il suscita les libérateurs de son peuple.
    1. Faire renaître, ranimer.
      • Susciter lignée à son frère : perpétuer le nom d’un frère mort sans postérité, en épousant sa veuve pour en avoir des enfants → voir lévirat.
    2. Faire naître quelque chose.
      • Susciter l’admiration.
  2. Causer, provoquer de manière déterminante un événement, une situation, etc.
    • En ce moment il se sentit si heureux et si léger d’être débarrassé de cette créance qui lui avait suscité dix ans de tourments et de persécutions. (George Sand [Amantine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant], Valentine, 1832)
    • En effet, il n’y a pas si longtemps que la réunion des deux éléments de ce titre —préhistoire et Amérique— aurait suscité beaucoup de réticence chez plus d’un américaniste. (Marc-R. Sauter, en préface de Préhistoire de l’Amérique, par Salvator Canals Frau, Payot, Paris, 1953, p. 5)
    • Comme les Sex-Appeal-Girls achevaient leur numéro par un grand écart qui suscitait l’enthousiasme, on entendit crier : — Rideau ! (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    1. (En mauvaise part) Faire naître à quelqu’un des embarras, des affaires fâcheuses, des inimitiés, dans le dessein de lui nuire.
      • C’est une querelle de clocher que les doctrinaires arrivent à susciter au sein du Club. (Jacques de Cock, Les Cordeliers dans la Révolution française : II- Textes et documents, Fantasques éditions, Lyon, 2001, p. 1009)
      • Il lui a suscité des ennemis.
      • Son mérite, sa gloire lui a suscité bien des envieux.

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Anagrammes[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin suscitare (« réveiller, ramener à la vie, ranimer »).

Verbe[modifier]

susciter \Prononciation ?\ transitif (conjugaison)

  1. Ressusciter.
  2. Revenir à la vie.

Dérivés[modifier]

Références[modifier]