causer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin causari.

Verbe [modifier]

causer \ko.ze\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Être cause de ; occasionner, provoquer.
    • On doit, sans perdre un instant, extirper la tumeur : opération qui exige la main d'un anatomiste, et qui. n'est pas sans danger pour celui qui la pratique, l'inoculation de l'ichor gangreneux pouvant causer la mort. — (Mémoires d'agriculture, d’économie rurale et domestique, 1831, p.423)
    • Les assaillants, amplement pourvus d’explosifs, causèrent, tant à Berlin qu’en Franconie, des dommages énormes. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 411 de l’éd. de 1921)
    • Vous ne vous engagerez toujours pas sans m’en parler, et nous verrons bien si vous aurez le cœur de me causer du chagrin. — (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)
  2. S'entretenir familièrement avec quelqu’un ; faire la conversation.
    • […] deux femmes et un homme, assis sur des sièges grossièrement taillés à coups de hache, causaient à voix basse. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Pendant que Sophie était assise auprès de madame Necker, son tuteur causait debout avec le comte de Morvelle, dans l’embrasure d’une croisée. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Sur deux sièges contigus sont assis Fulk Ephrinell et miss Horatia Bluett. Ils causent en crayonnant des chiffres. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. VI, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Ils causèrent au coin du feu ; l’intérieur plut sans doute à l’abbé, car il se mit à l’aise. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  3. (Familier) Parler trop, parler inconsidérément.
    • Ne lui dites que ce que vous voudrez que tout le monde sache, car il aime à causer.
  4. Parler avec malignité.
    • N’allez pas si souvent dans cette maison, on en cause.

causer transitif indirect 1er groupe (conjugaison)

  1. (Populaire) Parler à quelqu’un.
    • Dis ! C’est à moi que tu causes ?
    • Eh, je t’ai pas causé !

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « causer [ko.ze] »

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]