ressusciter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin resuscitare.

Verbe [modifier]

ressusciter \ʁe.sy.si.te\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Ramener de la mort à la vie.
    • Peut-on considérer comme des fous théomanes tant de saints personnages qui depuis Jésus-Christ ont ressuscité des morts ? Tous ces miracles consignés dans les procédures de canonisation, quel nom faut-il donc leur donner? Comment l'Église s'est-elle donc si lourdement trompée ? (Joseph Bizouard, Des rapports de l'Homme avec le Démon : essai historique & philosophique, Paris : chez Gaume frères & J. Duprey, 1864, vol. 5, p. 586)
  2. (Par extension) Redonner de la vigueur, contre tout espoir.
    • Bref, je m'approchai du poivrot, lequel s'avéra être une poivrote. Une poivrote de vingt ans, avec de longs cheveux blonds et des formes avantageuses, propres à ressusciter en l'homme mûr l'adolescent fougueux. (Dan Turèll, Minuit à Copenhague, traduit du danois par Sophie Grimal & Frédéric Gervais, Éditions de l'Aube, 2013, chap. 3)
    • Ce médicament l’a ressuscité. — Cette bonne nouvelle l’a ressuscité.
  3. (Figuré) Renouveler, faire revivre.
    • Avant la généralisation des plumes métalliques, les plumes d'oie préparées à Auvillar étaient réputées. Mais allons nous pour ressusciter Auvillar réadopter la plume d'oie ? (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

ressusciter \ʁe.sy.si.te\ intransitif

  1. Revenir de la mort à la vie.
    • Jésus ressuscita le troisième jour.
    • Quand j'ai couru lugubre à l'enterrement de Marinette
      La belle, la traîtresse était déjà ressuscitée
      Avec ma petite couronne, j'avais l'air d'un con, ma mère
      Avec ma petite couronne, j'avais l'air d'un con.
      (Georges Brassens, Marinette, in Je me suis fait tout petit, 1956)
Note[modifier]

Le verbe ressusciter se conjugue avec l’auxiliaire être pour former les temps composés de la voix active quand il est employé intransitivement. Il se conjugue de façon normale, avec l’auxiliaire avoir, quand il est accompagné d’un complément d’objet.

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]