revivre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : re-vivre

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin revivere → voir re- et vivre. (Vers 980) revivere.

Verbe [modifier le wikicode]

revivre intransitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Ressusciter, revenir à la vie.
    • On nous dit en vain que le grec s’est réfugié dans l’enseignement supérieur, qu'il demeure entier dans quelques chaires et dans quelques bibliothèques. C'est ici la plus grande stupidité que l'on ait dite dans les temps modernes, où pourtant on ne s'est pas privé de dire des stupidités. C'est comme si l'on disait que les anciens Égyptiens vivent et revivent dans les momies des sarcophages des salles basses du Louvre. — (Charles Péguy, « Les suppliants parallèles » , dans Les Cahiers de la Quinzaine, 7e série, n° 7, du 17 décembre 1905)
    • Vous pleurez ; hélas! vos larmes ne la feront pas revivre.
  2. (Figuré) (Par hyperbole) Reprendre des forces, de la vigueur ; recevoir de l’espérance, de la joie.
    • Il était dans une grande langueur, le remède qu’on lui a donné l’a fait revivre.
    • Il était dans un étrange accablement d’esprit, la nouvelle qu’il a reçue l’a fait revivre.
  3. (Figuré) Vivre pour ainsi dire de nouveau, se continuer en la personne d’un autre.
    • Les pères revivent dans leurs enfants.
    • On vit revivre dans cet empereur Auguste et Titus.
  4. Retrouver une sorte de vie dans la mémoire des hommes.
    • Paresseusement et presque amèrement, il se remémora ses dernières soirées. […]. Il revécut l’instant où, après sa rapide descente à travers les nuées, il avait aperçu, tout près, au-dessous de lui, les crêtes des vagues argentées par le crépuscule. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 149 de l’éd. de 1921)
    • L’épopée fait revivre les héros des temps passés.
  5. Renaître, se renouveler, en parlant des choses.
    • À la paix, l’industrie sembla revivre.
    • La fierté, l’orgueil de ses aïeux revivait en lui.
    • J’ai vu revivre cette mode, qui était passée depuis longtemps.
  6. (Figuré) Se ranimer, se remettre de nouveau en honneur, en vogue, en crédit.
    • Ce nouveau procès a fait revivre la haine qui existait entre ces deux familles.
    • Faire revivre une hérésie, une opinion, un système, une mode.
    • Faire revivre des mots tombés en désuétude.
    • Il fait revivre en lui la gloire de ses ancêtres, en imitant leurs grandes actions.
    • Faire revivre des droits, des prétentions, etc., Les faire valoir de nouveau.
    • Faire revivre une charge, Rétablir une charge qui avait été éteinte ou supprimée.
    • Faire revivre les couleurs d’un tableau, Leur donner un nouvel éclat.
    • Faire revivre de vieilles écritures, Les faire reparaître, les rendre lisibles.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

revivre \Prononciation ?\

  1. Ressusciter.