lendemain qui chante

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du texte de la chanson « Jeunesse » de Paul Vaillant-Couturier et d’Arthur Honegger en 1937.

Locution nominale [modifier]

Singulier Pluriel
lendemain qui chante
\lɑ̃d.mɛ̃ ki ʃɑ̃t\
lendemains qui chantent
\lɑ̃d.mɛ̃ ki ʃɑ̃t\

lendemain qui chante masculin

  1. (Politique) Mythe d'un avenir radieux.
    • Nous sommes la jeunesse ardente
      Qui vient escalader le ciel
      Dans un cortège fraternel
      Unissons nos mains frémissantes
      Sachons protéger notre pain
      Nous bâtirons un lendemain qui chante.
      — (Paul Vaillant-Couturier, Jeunesse, 1937)
    • Communisme autoritaire, anti-autoritaire, révolution sanglante ou pacifique, capitalisme triomphant ou en miettes, je me permets de rêver, encore, de lendemains qui chantent et de l'avènement d'une Internationale du genre humain (Raoul Vaneigem, 2001). — (Jean-Pierre Bizet, Rêver, encore, de lendemains qui chantent , dans Le Monde, 7 septembre 2010)
    • Que mes amis sachent que je suis resté fidèle à l'idéal de ma vie ; que mes compatriotes sachent que je vais mourir pour que vive la France. Je fais une dernière fois mon examen de conscience. […] J'irais dans la même voie si j'avais à recommencer ma vie. Je crois toujours en cette nuit que mon cher Paul Vaillant-Couturier avait raison de dire que le communisme est la jeunesse du monde et qu'il prépare des "lendemains qui chantent". Je vais préparer tout-à-l'heure des lendemains qui chantent. — (Gabriel Péri, résistant français, dans sa dernière lettre avant son exécution le 15 décembre 1941 au Mont-Valérien)

Voir aussi[modifier]