lendemain qui chante

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du texte de la chanson « Jeunesse » de Paul Vaillant-Couturier et d’Arthur Honegger en 1937.

Locution nominale[modifier]

Singulier Pluriel
lendemain qui chante
\lɑ̃d.mɛ̃ ki ʃɑ̃t\
lendemains qui chantent
\lɑ̃d.mɛ̃ ki ʃɑ̃t\

lendemain qui chante masculin

  1. (Politique) Mythe d'un avenir radieux.
    • Nous sommes la jeunesse ardente
      Qui vient escalader le ciel
      Dans un cortège fraternel
      Unissons nos mains frémissantes
      Sachons protéger notre pain
      Nous bâtirons un lendemain qui chante.
      (Paul Vaillant-Couturier, Jeunesse, 1937)
    • Communisme autoritaire, anti-autoritaire, révolution sanglante ou pacifique, capitalisme triomphant ou en miettes, je me permets de rêver, encore, de lendemains qui chantent et de l'avènement d'une Internationale du genre humain (Raoul Vaneigem, 2001). (Jean-Pierre Bizet, Rêver, encore, de lendemains qui chantent , dans Le Monde, 7 septembre 2010)
    • Que mes amis sachent que je suis resté fidèle à l'idéal de ma vie ; que mes compatriotes sachent que je vais mourir pour que vive la France. Je fais une dernière fois mon examen de conscience. […] J'irais dans la même voie si j'avais à recommencer ma vie. Je crois toujours en cette nuit que mon cher Paul Vaillant-Couturier avait raison de dire que le communisme est la jeunesse du monde et qu'il prépare des "lendemains qui chantent". Je vais préparer tout-à-l'heure des lendemains qui chantent. (Gabriel Péri, résistant français, dans sa dernière lettre avant son exécution le 15 décembre 1941 au Mont-Valérien)

Voir aussi[modifier]