spécialité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(début XIVe siècle) Du latin specialitas. (milieu XIIIe siècle) especialité.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
spécialité spécialités
\spe.sja.li.te\

spécialité \spe.sja.li.te\ féminin

  1. Caractère de ce qui est spécial.
    • Sans que la spécialité déroge à la généralité.
  2. (Droit) Désignation d’une chose spéciale, en matière d’hypothèques.
  3. (Finance) Application exclusive d’un certain fonds à une nature particulière de dépense.
    • On a dérogé à la spécialité, : on n’a pas appliqué le fonds à la dépense, suivant ce qui avait été prescrit.
  4. (Langage courant) Branche d’études ou de travaux circonscrits auxquels se consacre une personne.
    • Les opportunités pour les gériatres sont terribles ici. Cette spécialité est terriblement dévaluée. C'est très triste parce que je pensais vraiment, quand j'ai choisi la gériatrie, que c'était la spécialité du futur. — (Dominique Prédali & ‎Jacques Soubeyrand, Douze gériatres en colère, Librairie Fayard, 2009, chap. 11)
  5. (Commerce, alimentation, pharmacie) Produits spéciaux à telle ou telle industrie, à telle ou telle région, ou de certains médicaments préparés selon une formule personnelle à l’inventeur ou portant une marque de fabrique déposée.
    • Ainsi nous entraîne-t-on à la découverte de ces petits restaurants inconnus, dont on nous vante telle « spécialité » mystérieuse, simplement pour que nous puissions être les premiers à nous rengorger devant nos amis […] — (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
    • Un autre herbicide peut être utilisé sur liseron, il s’agit de la cyanatrine vendue sous le nom de Lisofix. Cette spécialité très peu phytotoxique s’utilise à 12,5 litres/hectare en deux fois […] — (Le Vigneron champenois, vol. 99, 1978, p. 175)
    • Quand à saint Hernin ou Thernen, il a pour spécialité de guérir des maux de tête. Sa fontaine — une antique divonne — est située sur le bord d'un chemin qui longe le cimetière. — (Anatole Le Braz, Les Saints bretons d'après la tradition populaire en Cornouaille, Les Annales de Bretagne, 1893-1894, Paris : Calmann-Lévy, 1937, p.146)
    • Continuons avec les desserts : la spécialité du chef est le tube de chocolat et sa mousseline aux fraises, mais il y a aussi cet exquis Antillais (mousseline au chocolat, avec en son cœur, des bananes flambées). — (Petit Futé Les plus beaux circuits en camping car, 2014)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]