rayon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Ligne partant du centre) Dérivé de rai avec le suffixe -on[1].
(Gâteau de cire, étagère) (1563) De l’ancien français ree (« rayon de miel »)[1] avec le même suffixe -on, plus avant, d’origine germanique et apparenté au néerlandais raat (« rayon de miel »), à l’allemand Roß (id.).
(Sillon) (1493) Dérivé de raie avec le suffixe -on[1], en ancien français roion (« sillon »).

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rayon rayons
\ʁɛ.jɔ̃\
Jeunes filles derrière les rayons d’une roue de vélo. (définition n°4)
Rayons du soleil à travers les nuages. (définition n°6)

rayon \ʁɛ.jɔ̃\ masculin

  1. Ligne rectiligne qui part d’un centre et va en divergeant.
    1. (Géométrie) Segment de droite joignant le centre d’un cercle ou d'une sphère à tout point de la circonférence, représentant la moitié du diamètre.
      • On appelle rayon, toute droite CA menée du centre à la circonférence, et diamètre, toute droite DB, qui passe par le centre et qui se termine de part et d'autre à la circonférence. On voit immédiatement par la génération du cercle que tous les rayons sont égaux. — (Cours de mathématiques, par Charles Bossut, membre de l'Institut National des Sciences et des Arts, etc., tome 2, Paris : chez Firmin Didot, an IX, p. 7)
  2. (Familier) Espace à l’entour, plus ou moins circulaire.
    • Les desservants peuvent, désormais, disparaître ; le peuple tiendra. Il tiendra, car il est, par caractère, obstiné ; car il vit groupé dans un rayon peu étendu. — (Auguste Billaud, La Petite Église dans la Vendée et les Deux-Sèvres, 1800-1830, Nouvelles Éditions Latines, p. 594, 1961)
  3. (Botanique) Pédoncule floral d’une ombelle.
    • A la base des rayons de l’ombelle et des ombellules on peut trouver des bractées. — (CRDP Besançon, l’ombelle → lire en ligne)
  4. (Cyclisme) Chacune des parties qui vont du moyeu de la roue à la jante.
    • Les rayons de la roue.
  5. Émanation issue d’une source lumineuse irradiante.
    • Un rayon de soleil, qui passait à travers la feuillée des tilleuls, jouait sur sa chevelure et en faisait une auréole d’or. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Les physiciens, et notamment M. Bravais, ont démontré que les halos et les parhélies se produisent par suite de l’action exercée sur les rayons solaires traversant des cirrhus composés de petits prismes de glace. — (M.J. Fournet, Sur la congélation de la vapeur vésiculaire et sur les flèches glaciales, dans La Météorologie, vol. 4, 1856, p. 60)
    • Le soleil qui quelques minutes avant était rouge cramoisi, était devenu d’un jaune vif, et les rayons d’or qu’il dardait étaient si flamboyants que l’œil en était éblouif. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 68)
    • Par un entrebâillement de rideaux, un rayon de soleil planta dans la pièce sa lance d’or, et son éclat, […], sembla transformer la chambre du poêle du père Jourgeot. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • La porte ouverte un moment laissa passer un rayon de lumière. J’entrevis sa silhouette : il était jeune, correctement habillé. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
  6. (Par extension) Lueur.
    • Un rayon de joie pénétra son âme, pénétra dans son âme.
  7. (Physique) Faisceau de particules énergétiques lumineuses.
    • Rayons infrarouges, ultra-violets, etc.

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rayon rayons
\ʁɛ.jɔ̃\
Un rayon de miel. (définition n°9)

rayon \ʁɛ.jɔ̃\ masculin

  1. (Apiculture) Gâteau de cire, divisé en alvéoles, construit par les abeilles.
    • L’essaim doit débuter un élevage à partir de zéro : trouver un nouveau nid, bâtir les rayons, élever des ouvrières à partir de l’œuf, ce qui prend vingt en un jours. — (Vincent Albouy, Abeilles mellifères à l’état sauvage, éditions de Terran, 2019, ISBN 978-2-35981-115-5)
  2. Étagère servant à entreposer des livres, du linge, des marchandises, etc.
    • Puis, les allées et venues des moineaux au rayon des pâtes, en face de sa caisse, retiennent son attention. Les piafs se faufilent sous les comptoirs et les plus culottés s'attaquent aux paquets de cellophane dans les rayons. — (Catherine Moret-Courtel, La Caissière, Éditions Belfond, 2010)
    • Le bon traducteur est un bon lecteur, car tout bon traducteur sait qu’un rayon de bibliothèque est à l’esprit, ce qu’un rayon de soleil est pour l’oeil. — (Charles Le Blanc, Le complexe d’Hermès, Presses de l’Université d’Ottawa, 2009, p. 106)
  3. (Par extension) (Commerce) Chacun des groupes d’articles de même espèce, dans un même magasin.
    • Le rayon de la parfumerie, des costumes d’enfants.
    • De sa caisse, située près de la porte, il apercevait celle de son fils, qui se trouvait au rayon de la ganterie. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Chef de rayon, celui qui a la direction de l’un de ces groupes.
    • — Tu la trompes, ta femme ?
      — Ça arrive.
      — Et alors ?
      — Ça ne compte pas. C’est le rayon d’à côté.
      — (Robert Merle, Week-end à Zuydcoote, 1949, réédition Le Livre de Poche, page 160)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 3[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rayon rayons
\ʁɛ.jɔ̃\
Un rayon de miel. (définition n°9)

rayon \ʁɛ.jɔ̃\ masculin

  1. (Agriculture) Petit sillon tracé le long d’un cordeau tendu sur une planche labourée et passée au râteau, ou sur le bord d’une allée pour en fixer la largeur.
    • Semer, planter en rayons.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • rayon sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1924) Du français rayon.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rayon
\Prononciation ?\
rayons
\Prononciation ?\

rayon \Prononciation ?\

  1. (Textile) Rayonne.

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • rayon sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Indonésien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du néerlandais rayon.

Nom commun [modifier le wikicode]

rayon \Prononciation ?\

  1. (Administration, Éducation) Secteur.
    Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français rayon.

Nom commun [modifier le wikicode]

Nombre Singulier Pluriel
Nom rayon rayons
Diminutif rayonnetje rayonnetjes

rayon \raːˈjɔn\ neutre

  1. Secteur.
    • Hij heeft een groot rayon toegewezen gekregen.