séparer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : s’éparer

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1314) Emprunté au latin separare, doublet savant de sevrer (→ voir sevrer).

Verbe[modifier]

séparer \se.pa.ʁe\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se séparer)

  1. Désunir des parties d’un même tout qui étaient jointes.
    • L'étain, le plomb, le bismuth, l’antimoine, qui sont séparés pendant la dissolution ou la sursaturation par l'hydroxyde d’ammonium, sont sans influence sur le résultat. (Julius Post, ‎Léopold Gautier & ‎P. Kienlen, Traité complet d'analyse chimique appliquée aux essais industriels, F. Savy, 1884, p.255)
    • Avant d'être envoyé au moulin, le blé est préalablement soumis chez les cultivateurs à un vannage qui en sépare une partie des corps les plus légers. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.107)
    • Aussitôt l’abatage des animaux, le sang est fortement agité, pour en séparer la fibrine, et empêcher la formation du caillot sanguin. (Charles-Victor Garola, Engrais : Le matières fertilisantes, Paris : J.-B. Baillière & fils, 7e éd., 1925, p.205)
    • Au laboratoire de chimie, les colonnes de Vigreux parviennent à séparer deux liquides miscibles si leurs températures d’ébullition diffèrent d'au moins 25°C. (Daniel Fredon, Sandrine Margail & Didier Magloire, Toute la PC en fiches : Maths, Physique, Chimie, Dunod, 2e éd., 2016, p.403)
  2. Faire que des personnes, des animaux, des choses ne soient plus ensemble.
    • Si Apollônia désire, de son plein gré, se séparer de Philiskos, Philiskos lui restituera le montant net de la dot dans un délai de dix jours à compter de celui où elle aura formulé sa demande ; […]. (Bernard Legras, Les contrats de mariage grecs dans l’Égypte ptolémaïque : de l'histoire des femmes à celle du genre, dans Problèmes du genre en Grèce ancienne, éditeurs scientifiques Violaine Sebillotte Cuchet & ‎Nathalie Ernoult, Publications de la Sorbonne, 2007, p.116)
    • La mort les a séparés.
  3. Éloigner, faire cesser le combat.
    • Séparer deux hommes qui se battent.
    • Séparez-les, ils vont se tuer.
  4. (Droit) Dissoudre une union, une communauté.
    • Séparer de biens un mari et une femme, ordonner en justice qu’il n’y aura plus entre eux communauté de biens.
    • Les séparer de corps, ordonner en justice qu’ils n’habiteront plus ensemble.
  5. Trier ce qui était mêlé ou confondu.
    • L’essence de cannelle du commerce est loin d'être pure, mais on peut la purifier par une nouvelle distillation avec de l'eau que l'on sépare en grande partie par décantation, […]. (C. Favrot, Traité élémentaire de Physique, Chimie, Toxicologie et Pharmacie, Paris : Béchet jeune & labé, 1841, vol.2, p.391)
    • Quelle que soit la méthode de synthèse utilisée, l’alcool γ-acétopropylique se sépare et se purifie par distillation sous vide (78-80°/5 mm Hg). (Bulletin de la Société chimique de France, 1966, p.1813)
    • Séparer le bon grain d’avec le mauvais.
    • Au dernier jour, les bons seront séparés d’avec les méchants.
  6. Partager, diviser.
    • Séparer une cour en deux par un mur.
    • À cet endroit, le chemin se sépare en deux.
  7. Empêcher la réunion, l’unicité.
    • Le sentier qui sépare ces deux propriétés.
  8. Marquer la frontière.
    • Il est en effet incontestable qu’à une époque, le détroit de Behring qui sépare aujourd’hui l’Asie de l’Amérique était remplacé par un territoire qui reliait les deux continents. (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p.14)
    • Les Pyrénées séparent la France de l’Espagne. — La ligne qui sépare le naïf du trivial, le sublime du boursouflé.
  9. Marquer la distance dans l’espace et dans le temps.
    • Derrière la jetée je mouillais mes ancres, ayant couvert, en trente-trois jours, les dix-huit cents milles qui me séparaient des îles Bermudes. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Une longue route nous sépare encore du terme de notre voyage.
    • Bien des siècles nous séparent des origines de notre nation.
  10. (Militaire) Faire cesser les communications, en parlant d’une armée.
    • Par ses habiles manœuvres il sépara l’ennemi de sa base d’opérations, de ses magasins.
  11. Considérer, mettre à part.
    • Je ne sépare pas mes intérêts des vôtres.
  12. Rendre distinct.
    • C’est pour cette raison qu’on a confondu, très souvent, la piraterie avec la course ; en droit pur, c’est chose différente, en pratique, le fossé qui les sépare est beaucoup moins profond. (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo : Les Corsaires chez eux, Édouard Champion, 1929, p.46)
    • La raison sépare l’homme de tous les animaux.
  13. (Pronominal) Se quitter.
    • Les deux chevaliers s'étant donc accordés avec un égal plaisir à se reconnaître frères d'armes , ils se séparèrent pour ce moment, après mille protestations d’amitié. (Pierre Louis de Rigaud Vaudreuil , Tableau des mœurs françaises aux temps de la chevalerie, Paris : Adrien Égron, 1825, vol.1, p.65)
  14. (Pronominal) Cesser de rester assemblée, ou de tenir ses séances, par quelque cause que ce soit.
    • Immédiatement après cette délibération, l’assemblée se sépara.
    • La clôture de la session ayant été prononcée, la Chambre se sépara.
    • L’armée se sépara, Elle cessa de tenir la campagne, et les divers corps retournèrent dans leurs quartiers, dans leurs cantonnements, etc.
  15. (Pronominal) Devenir plusieurs parties.
    • L’écorce de cet arbre s’est séparée du bois.
  16. (Pronominal) (Droit) Dissoudre l’union charnelle ou économique formée avec une autre personne.
    • Se séparer de corps ou de biens se dit lorsqu’un mari ou une femme obtient en justice sa séparation de corps ou de biens.
  17. (Pronominal) En termes de Chasse,
    • Le cerf cherche par des bonds à se séparer de sa voie ou, simplement, à se séparer, il cherche à interrompre la trace, les émanations odorantes qui dirigent les chiens.

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Références[modifier]

Anagrammes[modifier]