partager

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Dénominal de partage en -er ; néologie rendue nécessaire du fait de l’évolution du sens de partir de « diviser, répartir » vers « s’en aller, s’éloigner ».

Verbe [modifier]

Avertissement aux chauffeurs de véhicules à moteur : Partageons la route.

partager \paʁ.ta.ʒe\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se partager)

  1. Diviser une chose en plusieurs parties séparées, pour en faire la distribution.
    • Souvent deux familles prennent une ferme indivise, et les bénéfices sont partagés proportionnellement au nombre d'enfants et aux services qu'ils rendent. — (Eugène Bonnemère, Histoire des paysans, depuis la fin du moyen âge jusqu'à nos jours : 1200-1850, Paris : F. Chamerot, 1856, vol.2, p.447)
  2. (En particulier) Donner une partie de ce qu'on détient.
    • Il partage son goûter.
  3. Répartir.
    • Il partage sa vie, son temps entre ses occupations professionnelles et ses devoirs de famille.
    • (Pronominal) Sa tendresse se partage également entre tous ses enfants.
  4. Avoir une part, avoir droit à une part, prendre sa part d’une chose.
    • Partager également un bénéfice avec quelqu’un.
    • Ils se sont partagé la somme.
    • (Absolument) Il ne partage pas dans cette succession.
    • Achetez cette pièce d’étoffe pour nous deux, nous partagerons.
  5. (Figuré) Avoir en commun.
    • Il y a aussi deux groupes d'astéroïdes, appelés Troyens, qui partagent l'orbite de Jupiter, précédant et suivant la planète de 60 degrés. — (Barry Williams (traduit par Claude Lafleur), L'astrologie confrontée aux progrès de l'astronomie, dans Le Québec sceptique, n°24, p.41, décembre 1992)
    • En ce cas, cela veut dire que l'erreur béhachélienne était largement partagée, y compris dans les médias, où de nombreux articles étaient déjà parus avant qu'Aude Lancelin ne la signale (ça en fait au moins une qui lit). — (François Taillandier, La France de Nicolas Sarkozy: Chroniques de L'Humanité (2007-2011), éd. Desclée De Brouwer, 2012)
  6. (En particulier) (Figuré) Accompagner une personne dans ses sentiments.
    • Rentrée à la maison, ayant réussi à faire partager aux voisins son inquiétude, Mme Mirondeau les décida, […], à partir sans tarder à la recherche de son époux. — (Louis Pergaud, La Disparition mystérieuse, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Le premier passait son chemin en respirant une fleur et l'on se rendait compte qu'il était à cent lieues de partager l'humeur baroque et déconcertante du second. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Je veux partager votre destinée, votre sort.
    • Je partage votre joie, votre douleur, vos regrets.
  7. Donner en partage à quelqu’un.
    • On vous a bien partagé, mal partagé.
    • La nature ne l’a pas mal partagé.
  8. Diviser, former dans un tout des parties distinctes.
    • Partager un nombre en deux.
    • Ce fleuve partage le département.
    • Le général partagea son armée en deux corps.
  9. Séparer en partis opposés.
    • La Chambre était partagée dans ce temps-là entre azizistes et hafidistes; […]. — (Annales de la Chambre des députés: débats parlementaires, Paris : Impr. du Journal Officiel, 1911, vol.93, part.2, p.1797)
    • Cette question a partagé toute la société.
    • (Pronominal) Les avis se partagèrent sur cette question.
  10. (Pronominal) Se répartir dans le temps ou l'espace.
    • L'année du crapaud se partage en trois périodes distinctes de longueur inégale. — (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]