écrapou

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

D’écrapoutir.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin écrapou
\e.kʁa.pu\

écrapous
\e.kʁa.pu\
Féminin écrapoue
\e.kʁa.pu\
écrapoues
\e.kʁa.pu\

écrapou \e.kʁa.pu\ masculin

  1. (Québec) (Populaire) (Par plaisanterie) Écrapouti.
    • Autrefois, le mot « demi-lune » avait une toute autre consonance dans l’oreille de jeunes. C’était avant tout un p’tit gâteau Vachon qui trouvait son chemin, bien écrapou, dans le lunch qu’on trimballait à l’école. — (La Presse, 13 février 2006)
    • État physique et émotionnel de la semaine : comme une canette écrapoue.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
écrapou
\e.kʁa.pu\

écrapou \e.kʁa.pu\ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?)

  1. (Québec) (Populaire) (Par plaisanterie) Substantif d’écrapouti.
    • Les cerfs ont besoin de flair pour survivre. […] Mais si l’administration du maire Bourque était un chevreuil, elle aurait fini en rôti, ou en grosse tache d’écrapou au milieu d’une autoroute, il y a une semaine […] — (Éric Grenier, Voir Montréal, 23 mars 2000, p. 16)
    • supposons qu’il y a un accident de machines, pis qu’il y a un gars qui s’est fait écrapou ; ben moi, je veux voir des photos de l’écrapou : je m'en sacre, du texte ! — (RBO Hebdo, 1995)
  2. (Québec) (Populaire) (Par plaisanterie) Fait divers sanglant[1].

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]