épanorthose

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin epanorthosis, lui-même issu du grec ancien ἐπανόρθωσις, epanorthosis (« action de redresser, correction, amélioration »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
épanorthose épanorthoses
\e.pa.nɔʁ.toz\

épanorthose \e.pa.nɔʁ.toz\ féminin

  1. (Rhétorique) Figure par laquelle on feint de rétracter ce qu’on avait dit, comme trop faible, et l’on ajoute quelque chose de plus fort.
    • Il y a un tour de Fiction, au moyen duquel la penſée ne doit pas être entendue littéralement comme elle eſt énoncée, mais qui laiſſe apercevoir le véritable point de vûe en le rendant ſeulement plus ſenſible & plus intéreſſant par la Fiction même. De là naissent l’Hyperbole, la Litote, l’Interrogation, la Dubitation, la Prétérition, la Réticence, l’Interruption, le Dialogiſme, l’Épanorthoſe, l’Épitrope, & l’Ironie ; celle-ci ſe ſoudiviſe, à raison des points de vûe ou des tons, en ſix eſpèces ; ſavoir, la Mimèſe, le Chleuaſme ou Perſifflage, l’Aſtéiſme, le Charientiſme, le Diaſirme, & le Sarcaſme. — (Encyclopédie méthodique : Grammaire et Littérature, tome second, Panckoucke / Plomteux, Paris / Liège, 1784)
    • S’adressant au directeur de production, il usa de l’épanorthose: « M. Derode, je vous prie … non, je vous somme de trouver une solution dans le plus bref délai. » — (Paul Meurisse, Les Éperons de la liberté, chapitre 17, Éditions Robert Laffon, Paris, 1979, page 246)
    • « J’espère, que dis-je ? Je suis sûr qu’on vous rendra justice. » est une épanorthose.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]