éployer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

éployer \e.plwa.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Littéraire) Déployer.
  2. (Littéraire) Étendre ses ailes.
    • Sur le pavillon allemand, un aigle immense, aux ailes éployées tenait dans ses serres une couronne de laurier entourant une croix gammée. — (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 293.)

s’éployer pronominal

  1. Se déployer, s’étaler, s’étendre.
    • L’on peut dire que Lourdes est tout l’opposé de La Salette : le panorama y est magnifique, les parages s’éploient dans des verdures, les monts apprivoisés aisément s’abordent ; […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Au loin, les ailes pâles des barques napolitaines s’éployèrent sur la moire du golfe tranquille. — (Isabelle Eberhardt, La Rivale, 1904)
    • L’admirable vase, retrouvé à la Villa Adriana et placé aujourd’hui au Musée des Thermes, où une bande de hérons s’éploie et s’envole en pleine solitude dans la neige du marbre. — (Marguerite Yourcenar, Mémoires d’Hadrien. Note, Plon, 1958 ; coll. Folio, 1974, p. 340.)
    • Mon intention est de remonter à l’origine de la doctrine et de l’art de Muray : il s’agit de regarder comment s’éploie la caractéristique d’une pensée. — (Maxence Caron, Philippe Muray, la femme et Dieu, éditions Artège, 2011 ; p. 21.)
    • Comme aux États-Unis, ou en Europe, dans les années 1920 le 7e art y a commencé pratiquement dans la rue ... avant de s'éployer dans les années 1930 au Rex, au Palace ... — (Jean-Pierre Rioux ,- Des nouvelles d'Afrique- Journal La Croix, page 13, 4 juin 2015)