étrusque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Étrusque

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1803) Du latin Etruscus de sens identique.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
étrusque étrusques
\e.tʁysk\
Fresque étrusque dans une tombe.

étrusque \e.tʁysk\ masculin et féminin identiques

  1. (Histoire) Relatif à l’Étrurie, au peuple des Étrusques, sa culture, sa langue, les traces qu'il a laissé dans la culture romaine.
    • Un vase étrusque.
  2. Qui présente des ressemblances avec ce peuple, ses particularités, ses réalisations.
    • Rouge étrusque.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
étrusque étrusques
\e.tʁysk\

étrusque \e.tʁysk\ masculin

  1. (Linguistique) Langue morte parlée par les Étrusques.
    • L’étrusque est peu documenté : il ne nous en reste que quelques abécédaires et des inscriptions épigraphiques.
    • « Est-il possible, madame, que vous n’ayez jamais entendu parler de cette querelle savante et féroce ?
      La langue étrusque en fut la cause. Marmet en faisait son unique étude. Il était surnommé Marmet l’Étrusque. Ni lui ni personne ne connaissait un seul mot de cette langue perdue jusqu’au dernier vestige. Schmoll répétait sans cesse à Marmet : « Vous savez que vous ne savez pas l’étrusque, mon cher confrère ; c’est en cela que vous êtes un savant honorable et un bon esprit. » Piqué par ces louanges cruelles, Marmet s’avisa de savoir un peu d’étrusque. Il lut à ses confrères des Inscriptions un mémoire sur le rôle des flexions dans l’idiome des anciens toscans. »
      — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 18)
  2. Œuvre d'art de style étrusque.
    • Avec un peu plus de sveltesse dans les proportions, ces figures vaudraient les plus purs étrusques : unité dans l’aspect et variété infinie dans le détail, voilà le difficile problème que les artistes du moyen âge ont presque toujours résolu avec bonheur. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]