Bélisaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien Βελισάριος (Belisarios), traduit en latin Belisarius.

Prénom [modifier le wikicode]

Bélisaire \be.li.zɛʁ\ masculin

  1. Prénom masculin.
    • Bélisaire et Prudence Beresford se reposent dans leur petit château qui domine le lac du Bourget. Belisaire est heureux, mais Prudence s'ennuie. Elle rêve d'une bonne fée, qui les propulseraient dans des aventures truffées de mystères... (Le Crime est notre affaire, sur AlloCiné.com, juin 2016)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom propre [modifier le wikicode]

Portrait probable de Bélisaire. Détail d'une mosaïque de la Basilique Saint-Vital de Ravenne célébrant la reconquête de l’Italie par l’armée byzantine.

Bélisaire \be.li.zɛʁ\

  1. Général byzantin né vers l'an 500 et mort en 565.
    • Mais la gloire de Bélisaire ne fut point ternie par une défaite, où seul il avait soustrait ses troupes aux suites de leur témérité. Les approches de la paix le délivrèrent de la garde de la frontière d’Orient, et la manière dont il se conduisit lors de la sédition de Constantinople, l’acquitta complètement envers l’empereur. Lorsque la guerre d’Afrique devint le sujet des entretiens populaires et des délibérations du conseil, chacun des généraux romains craignait plutôt qu’il n’ambitionnait le dangereux honneur de la diriger ; mais lorsque, déterminé par la supériorité du mérite, Justinien eut nommé Bélisaire, leur jalousie fut promptement rallumée par l’applaudissement général qu’excita ce choix de l’empereur. — (Edward Gibbon, Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain, tome 7, 1819, p. 322-323)

Voir aussi[modifier le wikicode]