Grand-Océan équinoxial

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom propre [modifier]

Carte du Grand-Océan équinoxial (J. G. Barbie du Bocage, 1852)

Grand-Océan équinoxial \ɡʁɑ̃.t‿ɔ.se.ɑ̃ e.ki.nɔ.ksjal\ masculin singulier

  1. (Géographie) (Désuet) Ancien nom de la partie centrale de l’océan Pacifique.
    • Grand-Océan, quelquefois Mer du Sud ou Mer Pacifique […] D’après Fleurieu, nous le divisons en 3 parties : le Grand-Océan boréal, entre le cercle polaire arctique et le tropique du cancer ; le Grand-Océan équinoxial, entre les deux tropiques ; et le Grand-Océan austral, entre le tropique du capricorne et le cercle polaire antarctique […] — (Dictionnaire géographique universel, tome quatrième, A. J. Kilian, Libraire, Paris, 1828)
    • On pêche la baleine dans l’océan Atlantique austral, dans le Grand océan boréal, dans le Grand océan équinoxial entre l’Australie et la Nouvelle-Zélande, dans la mer des Indes entre Java et le cap Leeuwin (au S.-O. de l’Australie), sur les côtes de la Californie, dans la mer de Baffin et le détroit de Davis, et sur les côtes du Labrador au N. du 60°. — On pêche la petite baleine (humpback) dans la partie occidentale du Grand océan équinoxial. On pêche le cachalot dans l’océan Atlantique, entre l’Afrique et l’Amérique, et dans le Grand océan équinoxial ; les marsouins dans le golfe du Saint-Laurent, et les phoques dans les mers septentrionales. — (Louis Dussieux, Géographie générale, Jacques Lecoffre et Cie, Libraires-Éditeurs, Paris/Lyon, 1866)

Variantes orthographiques[modifier]

Traductions[modifier]

Holonymes[modifier]

XIXe siècle