Priester

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : priester

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif der Priester die Priester
Accusatif den Priester die Priester
Génitif des Priesters der Priester
Datif dem Priester den Priestern

Priester \ˈpʁiːstɐ\ masculin

  1. (Religion) Prêtre.
    • Die ägyptischen Priester waren hoch angesehen.
      Les prêtres égyptiens étaient très respectés.
    • Der 1975 in Rosenheim geborene Peter Förster studierte Katholische Theologie in München und Münster. 2007 wurde er zum Priester geweiht und arbeitete zunächst als Kaplan in Wolfratshausen (...) — (« Münchner Kirchengericht bekommt neuen Leiter », dans Süddeutsche Zeitung, 31 mai 2022 [texte intégral])
      Né en 1975 à Rosenheim, Peter Förster a étudié la théologie catholique à Munich et à Münster. Il a été ordonné prêtre en 2007 et a d’abord travaillé comme aumônier à Wolfratshausen.
    • Nichtsdestotrotz gibt es ein paar Tricks: sich vor dem Besäufnis ein kleines Glas Öl hinunterkippen, um die Röhren zu schmieren (mir erklärte man das Gleiche, meine Mutter hatte es von einem alten sibirischen Priester), und nicht gleichzeitig essen (mir brachte man das Gegenteil bei, ich gebe den Tipp also unter Vorbehalt weiter). — (Emmanuel Carrère, traduit par Claudia Hamm, Limonow, MSB Matthes & Seitz Berlin Verlagsgesellschaft, Berlin, 2012)
      Néanmoins, il y a quelques trucs : s’enfiler un petit verre d’huile pour graisser les tuyaux avant une beuverie (on me l’a appris à moi aussi : ma mère le tenait d’un vieux prêtre sibérien) et ne pas manger en même temps (on m’a appris le contraire, je livre donc le conseil avec circonspection).

Prononciation[modifier le wikicode]