absolvable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIIe siècle) Dérivé de absoudre avec le suffixe -able.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
absolvable absolvables
\ap.sɔl.vabl\

absolvable \ap.sɔl.vabl\

  1. Qui peut être absout.
    • [...] il prévient souvent les décisions de l’Église & juge avec raison qu’un Casuiste n’est point absolvable en enseignant de mauvaises maximes, & que les Fidèles ne le sont pas en les suivant, quoique les Évêques n’ayent peut-être pas encore prononcé sur ces maximes. — (Nicolas Le Gros, Mémoire sur les droits du second ordre du clergé : avec la tradition qui prouve les droits du second ordre, 1733, page 76)
    • Si c’est avec réflexion, il me semble presque évident qu’il n’est pas converti et qu’il n’est pas absolvable [...]. — (Lettres d'un curé de***** à M. G., vicaire capitulaire du diocèse de Besançon, sur sa prétendue justification du Bienheureux Liguori, Guyot-Roblet, Reims, 1834, page 83)
    • Les événements projetés sont plus absolvables que les événements accomplis, fussent-ils plus monstrueux que ces derniers. — (Alfred Delvau, Histoire de la révolution de février, Garnier frères, Paris, 1850, pages 321-322)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]