amoralité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de amoral et du suffixe -ité.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
amoralité amoralités
\a.mɔ.ʁa.li.te\

amoralité \a.mɔ.ʁa.li.te\ féminin

  1. Caractère de ce qui est amoral d’une action, d’une parole, d’une chose.
    • Tu admets, ô Prospêtès, que, par le verbe et par la plume, je fasse profession d’amoralité. Que je me décrive comme un être ayant rompu avec la morale officielle ou la morale officieuse. — (Émile Armand, "Amoral", dans Les réfractaires, n°2, février-mars 1914)
    • On peut le vérifier dans L’Être et le Néant : la conscience de soi est amorale. Son amoralité de principe affleure dans la description des conduites envers l’autre… — (Mercè Rius, Quatre essais sur Sartre, Éditions L’Harmattan, 2010)
    • La méchanceté des hommes, qui n’est pas « indignité morale » mais « amoralité naturelle », requiert en effet un gouvernement de la contrainte. — (Serge Audier, Machiavel, conflit et liberté, éditeur Vrin, 2005)

Traductions[modifier le wikicode]