architigresse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : archi-tigresse

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIIe siècle) Formé de archi- et de tigresse.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
architigresse architigresses
\aʁ.ʃi.ti.ɡʁɛs\

architigresse \aʁ.ʃi.ti.ɡʁɛs\ féminin

  1. Personne présentant la férocité de la tigresse.
    • Opposant l’idéal domestique féminin à la vie dans la cité, forcément virile, leurs adversaires font des militantes des « mégères » des « bacchantes » abandonnant beauté, douceur et vertus, transformant leur identité pour devenir des « amazones » ou des « hermaphrodites » jusqu’à la monstruosité (« harpies », « furies », « cannibales femelles ») ou la bestialité (« louves », « architigresses »). — (Philippe Bourdin, Jean-Luc Chappey, Révoltes et révolutions en Europe et aux Amériques : 1773-1802, 2004)
  2. (En particulier) (Histoire) Surnom injurieux donné à la reine Marie-Antoinette, ainsi qu’à sa sœur Marie-Christine
    • Quant aux griffes de tigre de la bête, ce symbole est clair et la rapproche de celle que les libelles surnomment l'« architigresse d’Autriche », la reine Marie-Antoinette complotant en son cabinet noir.— (Antoine de Baeque, La France de la révolution)
    • Quand apparaissent, autour de l’architigresse, résultat de l’union entre une guenon et un tigre ou un ours, l’araignée sa fille, la louve Polignac, le porc Louis XVI, le renard Provence, et toute sa cour de singes, hiboux, fouines, chats-huants, corbeaux, est-ce l’univers des fables de La Fontaine qui renaît [...]?— (Chantal Thomas, 1989, La Reine scélérate)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]