burgus

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin burgus.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
burgus
\byʁ.gys\

burgus \byʁ.ɡys\ masculin

  1. (Histoire) (Architecture) Forteresse du temps des Romains.
    • Cette tour devait servir autrefois de défense militaire, et ce genre d’édifice, tout au moins aux yeux des profanes comme Budaï, se ressemblent tous plus ou moins avec leur masse imposante, leurs pierres brutes et difformes, leur vocation implacable : les burgus romains, les tours de garde médiévales et même la grande muraille de Chine. — (Ferenc Karinthy, Épépé (1970, traduit du hongrois par Judith et Pierre Karinthy, 1999, page 67)

Traductions[modifier le wikicode]

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Fin du IVe siècle) Mot vieux haut allemand apparenté à Burgundii (« Burgondes ») et au latin fortis, « fort » (voir ce mot). Notons qu’il est relativement bien attesté dans tout le monde celte sous des formes très proches qui ont sans doute favorisé son adoption : Bergi (« Berges, îles de la mer du Nord »), Bergomum (« Bergame »), Brigantes (« Brigantes, peuple de Bretagne »), Brigantium (« ville de Vindélicie », « Briançon, ville de Narbonnaise »). Lewis & Short [1] renvoient au grec ancien πύργος, púrgos.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif burgus burgī
Vocatif burge burgī
Accusatif burgum burgōs
Génitif burgī burgōrum
Datif burgō burgīs
Ablatif burgō burgīs

burgus \ˈbuɾ.ɡus\ masculin

  1. (Militaire) Fortin, bourg.

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]