cantonophone

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XXe siècle) Dérivé de cantonais avec le suffixe -phone.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cantonophone cantonophones
\kɑ̃.tɔ.nɔ.fɔn\

cantonophone \kɑ̃.tɔ.nɔ.fɔn\ masculin et féminin identiques

  1. (Rare) Qui parle le cantonais.
    • On peut écouter les gongs et les tambours de cet opéra dans les salons de thé, les temples et les parcs des régions cantonophones.— (fr.cctv.com, L´opéra du Guangdong au Patrimoine Mondial, 29 octobre 2009.)
    • La langue pratiquée dans le Yunnan est un dialecte du mandarin, mais en partant de Kunming et en direction de Hong Kong on passe par Nanning où les gens parlent le Ping (qui ressemble au cantonais) puis rapidement on arrive dans la région cantonophone, avec cependant quelques «poches» de populations Hakka. — (voyageforum.com, https://voyageforum.com/messages/7477395/, 12 mai 2016.)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
cantonophone cantonophones
\kɑ̃.tɔ.nɔ.fɔn\

cantonophone \kɑ̃.tɔ.nɔ.fɔn\ masculin et féminin identiques

  1. (Rare) Personne qui parle le cantonais.
    • En chinois pour être indifféremment compris du cantonophone et du mandarinophone, que les personnages s’expriment dans l’une ou l’autre langue. En anglais pour l’exportation internationale. Jusqu’aux années soixante-dix il y avait deux industries, celles du cinéma mandarin et celle du cinéma cantonais. — (Cahiers du cinéma, nos 360-366, 1984, p. 127)

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]