cenelle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie discutée :
  1. Diminutif du latin acina (« baie »)[1], apparenté à açanèla en occitan. *L’acenelle est devenu la cenelle par déglutination de l’article.
  2. Avec aphérèse, du diminutif du latin coccinus (« écarlate »)[2] qui donne senelle en moyen français, cenele en ancien français. Le fruit est ainsi nommé à cause de sa couleur rouge → voir coccinelle et cochenille.
  3. Peut-être un mot gaulois[1] apparenté au breton kelenn (« houx ») mais cette hypothèse présente des difficultés phonétiques.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cenelle cenelles
\sə.nɛl\
Bozikovina.JPG

cenelle \sə.nɛl\ féminin

  1. (Botanique) Baie rouge, fruit de l’aubépine ou du houx.
    • Cueillie avant sa complète maturité, la baie s’y conservera sans moisir, […], affinant la saveur de sa pulpe qui affriande merles et grives mieux que cenelles d’épine blanche. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Il avait les mains pleines de cenelles rouges et jaunes et lorsqu’il s’essuyait les larmes tantôt de la gauche, tantôt de la droite, les fruits suintaient dans l’une et l’autre paume. — (Xiao Hong, Discours d’enfant, vers 1937. Traduit du chinois. In Nouvelles, éditions You-Feng libraire éditeur, 2004, p. 45.)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • (Région à préciser) : écouter « cenelle [sə.nɛl] »

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • cenelle sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]