coinstot

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
coinstot coinstots
\Prononciation ?\

coinstot \Prononciation ?\ masculin

  1. (Argot) Lieu ; endroit.
    • Après être passé huit fois devant chacun des six établissements du coinstot, et à chaque coup avoir lu le menu de la première à la dernière ligne, il opta pour une taverne qui lui parut allier le confortable à la modicité des prix. — (Raymond Queneau, Le dimanche de la vie, Éditions Gallimard, 1952, chap.6)
    • La poulaille n’est certainement pas en odeur de sainteté dans le coinstot. Non pas que les indigènes craignent une vulgaire peste aviaire, mais la frousse qu'un gallinacé au plumage bleu nuit engendre des émeutes incendiaires de guimbardes reste vivace. — (Pascal Jahouel, La gigue des cailleras: Polar, ‎éd. Noire sœur, 2015, chap. 2)
    • Vous le trouverez dans tous les coinstots bizarres, bourrés de chevelus ou de bastonneurs à crâne boule de suif. Le contraste dans la continuité. — (Dominique Sylvain, Sœurs de sang, éd. Viviane Hamy, 1996, chap. 10)
  2. (En particulier) (Beaucoup moins courant) Asile de nuit.
    • Où vont les marins qui sont malades ? demanda-t-il à Durban en se levant. Le policier écarquilla les yeux.
      — Chez eux, quand ils ont de la chance... dans les asiles pour les autres... les plus démunis dans un coinstot.
      Monk n'eut pas besoin de demander ce qu'était un coinstot ; il connaissait les mots d'argot pour les différents logements bon marché, les abris, certes sales et infestés de punaises, mais qui permettaient aux pauvres de ne pas dormir sous la pluie et de bénéficier de la chaleur des corps entassés.
      — (Anne Perry, Les enquêtes de l'inspecteur William Monk, n° 14 : Meurtres sur les docks, traduit de l’anglais par Élisabeth Kernéd, 10/18, 2011)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]