communément

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : communement

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Selon d’anciens lexicographes, dérivé de commun, par son féminin commune, avec le suffixe -ment. Une dérivation régulière produisant communement, l’accent aigu sur le e serait un abus consacré par l’usage [1].
Selon des lexicographes plus récents, dérivé de communal, « commun », et du suffixe -ment [2] [3].

Adverbe [modifier le wikicode]

communément \kɔ.my.ne.mɑ̃\

  1. Le plus ordinairement.
    • On les trouve communément dans les rues. — (Vincent Voiture, Lett. 30.)
    • L'oxalide petite oseille, oxalis acetosella, Lin., porte vulgairement les noms de surette, alléluia, etc. Elle croit assez communément dans les bois et les lieux couverts de presque toute la France. — (Encyclopédie du dix-neuvième siècle: répertoire universel des sciences, des lettres et des arts, édité par Ange de Saint-Priest, tome 18, Paris, 1848, p. 266)
  2. D’après l’usage commun.
    • La psychorigidité forme un couple bien assorti avec l’égocentrisme qui peut se définir comme un rapport privilégié, voire univoque à soi, à ses préoccupations, différent de ce que l'on entend communément par égoïsme. — (Roland Coutanceau , Les Blessures de l’intimité, Odile Jacob, 2010)
    • Ces dépenses injustifiées et excessives sont communément appelées, reprenant ainsi le terme de la jurisprudence des juridictions du contentieux de la tarification, abusives. — (Jean-Pierre Hardy, Financement et tarification des établissements et services sociaux et médico-sociaux, Éditions Dunod, 5e éd., 2018, p. 101)

Dérivés[modifier le wikicode]

  • Communément parlant, à parler communément : selon l’opinion ou la façon de parler commune.
    Toutefois, communément parlant, semblables entreprises produisent semblables événements. — (Jean-Louis Guez de Balzac, le Prince, chap. 12)
    Communément parlant et eu égard à l’ordre du monde. — (Jean-Louis Guez de Balzac, liv. IV, Lett. 13)

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]