compter pour du beurre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dans la majorité des expressions françaises mettant en scène le beurre, la valeur d'abondance est omniprésente alors que dans ce cas cette denrée connait une valeur péjorative. En effet, depuis longtemps le beurre était considéré comme étant la graisse du pauvre, un produit facile à produire contrairement à l'huile. De plus, pendant toute la période antique et jusqu'au moyen-âge, le beurre reste un élement des moins apprécié. Méprisé par Jules César et utilisé comme produit de cirage pour ses sandales, il garde une image médicale et reste destiné à lutter contre les brûlures et infections de la peau, maladies occulaires... Référence nécessaire

Locution verbale [modifier le wikicode]

compter pour du beurre intransitif

  1. (Familier) Ne pas avoir d'importance (alors que cela devrait en avoir plus).
    • Il se fit un abondant silence à l'entour, et la majeure partie du reste du monde se mit à compter pour du beurre. — (Boris Vian, L'écume des jours, 1947)
    • […], ma raison d’être, à moi, se dérobait, je découvrais tout à coup que je comptais pour du beurre et j’avais honte de ma présence insolite dans ce monde en ordre. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, pages 75-76.)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]