corrigeur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du verbe corriger, lui-même issu du latin corrigere, même sens.

Notes[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
corrigeur corrigeurs
\kɔ.ʁi.ʒœʁ\

corrigeur \kɔ.ʁi.ʒœʁ\ masculin. Au féminin, on aurait dit corrigeuse si le mot avait encore existé.

  1. Celui qui élimine les défauts.
    • Imprimerie : On distinguait dans les métiers de l’imprimerie la secrétaire, le typographe, le correcteur et le corrigeur. La secrétaire récrivait sans faute le texte de l’écrivain puis donnait ses feuilles au typographe. Le typographe mettait alors en forme les plaques d’imprimerie en assemblant les lettres une par une. Son chef, le correcteur lisait l’épreuve papier que lui imprimait le typographe à la fin de son travail, et il marquait les fautes d’orthographe, de typographie et de mise en page. Le correcteur chargeait ensuite le corrigeur un ouvrier typographe spécialisé, d’exécuter les corrections.
    • Éducation : C’est un synonyme vieilli d’examinateur chargé de noter les candidats dans les épreuves écrites.

Note : l’Académie française admet maintenant le féminin depuis la 9e édition du dictionnaire [1], bien qu’il n’ait jamais eu de corrigeuse, ce métier étant alors réservé aux hommes. Le métier de corrigeur a toutefois quasiment disparu dans les années 1950 avec l’arrivée de l’offset puis définitivement vers 1970 avec l’arrivée du numérique.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]