Aller au contenu

débiliter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Date à préciser) Du latin debilitare (« estropier, rendre infirme, affaiblir »).

débiliter \de.bi.li.te\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se débiliter)

  1. Rendre faible.
    • Vantez l’art avec lequel des femmes renommées par leur beauté ont su la conserver en se baignant, plusieurs fois par jour, dans du lait, ou des eaux composées de substances propres à rendre la peau plus douce, en débilitant le système nerveux. — (Honoré de Balzac, Physiologie du mariage (méditation XII))
    • Ah ! pourquoi ces doutes et ces craintes sans doute imaginaires qui lui débilitaient le sang et jetaient une ombre sur son bonheur ? — (Marie-Anne Desmarets, Jan Yvarsen, éditions A. Maréchal, 1945, chapitre VIII)
    • Au lieu de me stimuler comme l’année passée, nos conversations me débilitaient. J’aimais mieux penser à lui, à distance, que me trouver en face de lui. — (Simone de Beauvoir, Mémoires d’une jeune fille rangée, 1958, réédition Le Livre de Poche, page 301)
    • (Sens figuré) (Pronominal) Faites une France très forte, et nul n’osera jamais convoiter ses colonies. Laissez la France se débiliter davantage et son empire colonial, d’une manière ou d’une autre, s’écroulera. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Prononciation

[modifier le wikicode]

Références

[modifier le wikicode]