dénoûment

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dénoûment dénoûments
\de.nu.mɑ̃\

dénoûment \de.nu.mɑ̃\ masculin

  1. (Désuet) Variante de dénouement.
    • Dans une aventure amoureuse
      Pour le conteur et pour l’amant
      Toute préface est ennuyeuse;
      Venons bien vîte au dénoûment.
      — (Évariste Parny, « La journée champêtre », dans le recueil Œuvres d'Évariste Parny, tome 1, Paris : chez Debray, impr. Didot l'aîné, 1808)
    • La scène, en effet, était bien changée, et tirait évidemment à son dénoûment. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. IX)
    • Ce volume, […] convaincra tous ceux qui le liront que, d'avril 1854 à juillet 1870, la France a constamment marché vers le fatal dénoûment de janvier 1871, par le fait de l'impéritie de l'empereur Napoléon III et de l'incurie de ses ministres. — (Émile de Girardin, en préface de Le dossier de la Guerre de 1870 - 23 septembre 1877)