déstabilisation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de dé- et stabilisation, sur le modèle de déstabiliser.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
déstabilisation déstabilisations
\des.ta.bi.li.za.sjɔ̃\

déstabilisation \des.ta.bi.li.za.sjɔ̃\ féminin

  1.  Fait de déstabiliser, de rendre instable.
    • Parce qu’il faut avoir l’honnêteté de dire qu’on ne peut pas avoir n’importe quel citoyen qui engage des poursuites contre le président, dans un but de déstabilisation et de paralysie, donc il faut un filtre. — (« Vous interviewez Julien Dray, membre de l’équipe de campagne de François Hollande », 20Minutes.fr, 13 octobre 2011)
    • Les violences ethniques qui ensanglantent le Kirghizstan, petit pays d’Asie centrale, sont la conséquence d’un clivage ethnique entre Kirghiz et Ouzbeks, attisé par une déstabilisation politique, selon Arnaud Dubien, directeur de recherche à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS). — (« Troubles au Kirghizstan : un désastre humanitaire », LeParisien.fr, 14 juin 2010)
    • De leur côté, Louis VII et son fils, Philippe Auguste (1180-1223), jouèrent la carte de la déstabilisation, en intervenant dans les comtés d'Auvergne et de Toulouse, ou en soutenant la révolte de Jean et Richard contre leur père Henri II. — (Antoine Destemberg, Atlas de la France médiévale. Hommes, pouvoirs et espaces, du Ve au XVe siècle, éd. Autrement, 2017)
    • Une vente de ce type pourrait-elle se révéler un facteur de déstabilisation ? — (« “La relation entre Sarkozy et Obama est très saine” », leFigaro.fr, 26 mars 2010)

Traductions[modifier le wikicode]