détritivore

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : detritivore

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Le mot semble apparaître pour la première fois en 1920 mais n’être utilisé couramment qu’à partir des années 1960. Il est formé à partir de détritus et du suffixe -vore.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
détritivore détritivores
\de.tʁi.ti.vɔʁ\

détritivore \de.tʁi.ti.vɔʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Écologie) Se dit d’organismes vivants qui ont un régime essentiellement constitué de déchets organiques.
    • Les anthrènes sont détritivores alors que les cloportes sont détritiphages.
    • De loin, la plupart de la production primaire est consommée par les détritivores (arthropodes). Le résultat est que le flux énergétique dans les déserts passe, dans une très grande mesure, à travers la composante détritivore de l'écosystème.— (James W. Everts, Djibril Mbaye, Oumar Barry, Effets de la lutte antiacridienne sur l'environnement, années 1990, page 147)
    • Les données sur l’efficacité globale de la communauté détritivore du premier compartiment sont assez rares. D’une manière générale, on admet que 40% de la litière sont mangés par la macrofaune.— (Jean-Michel Gobat, Michel Aragno, Willy Matthey, Le sol vivant: bases de pédologie, biologie des sols, 2010, page 555)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
détritivore détritivores
\de.tʁi.ti.vɔʁ\

détritivore \de.tʁi.ti.vɔʁ\ masculin

  1. (Écologie) Organisme vivant qui a un régime essentiellement constitué de déchets organiques.
    • De loin, la plupart de la production primaire est consommée par les détritivores (arthropodes). Le résultat est que le flux énergétique dans les déserts passe, dans une très grande mesure, à travers la composante détritivore de l'écosystème.— (James W. Everts, Djibril Mbaye, Oumar Barry, Effets de la lutte antiacridienne sur l'environnement, page 147)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]