drogman

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’italien dragomanno, lui-même venant du grec byzantin δραγομάνος, dragomanos (« interprète »), de l'arabe ترجمان (turgumān) → voir trucheman, truchement et targum.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
drogman drogmans
\dʁɔɡ.mɑ̃\

drogman \dʁɔɡ.mɑ̃\ masculin

  1. (Histoire) Interprète dans l’empire ottoman.
    • Deux heures après le drogman me fit rappeler ; je le trouvai plus traitable, soit qu’à mon ton il m’eût pris pour un personnage d’importance. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • L’interrogatoire du Père Sapeto eut lieu au moyen d’un drogman arabe; et par une coïncidence heureuse, les réponses que je lui avais conseillées s’adaptèrent aux questions qu’on lui fit. (Arnauld d'Abbadie ; Douze ans de séjour dans la Haute-Éthiopie - 1868)
    • M. Alexandre Stoîlowitch Boyoglou Exarchos a été pour moi plus qu’un drogman; il s’est montré un compagnon actif, intelligent et dévoué. — (Jérôme-Adolphe Blanqui, Voyage en Bulgarie 1841 - 1845)
    • Un drogman, voilà ce qu'il était ! Il ne faisait pas d'espionnage. Il ne se livrait à aucun trafic illicite et il ne volait pas. — (Georges Simenon, Les clients d'Avrenos, 1935)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • drogman sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]