exploiteur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1839) D’exploitant (1803), d’exploiteresse (1340), d’exploiter.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
exploiteur exploiteurs
\ɛks.plwa.tœʁ\

exploiteur \ɛks.plwa.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : exploiteuse)

  1. Celui qui exploite, qui tire un profit illicite ou abusif d’une situation ou d’une personne.
    • La bouche grasse, les pommettes rouges, les yeux injectés de bourgogne, Guillaume-Adolphe Porcellet célébra la grève, la sainte grève!... Avec une rare éloquence, il parla des exploiteurs de peuples, des affameurs de pauvres. — (Octave Mirbeau, Le gamin qui cueillait les ceps, dans La vache tachetée, 1918)
    • Ainsi toute cette philosophie sert,à voiler les misères de l'époque […]. Elle sert à détourner les exploités de la contemplation périlleuse pour les exploiteurs, de leur dégradation, de leur abaissement. — (Paul Nizan, Les chiens de garde, 1932)
    • Les exploiteurs qui tiennent les cordons de la bourse et le goulot de la bouteille à l’encre ont beau ne pas regarder à la dépense et se donner une grande peine, ils n’arrivent plus à maquiller leur magma d’incohérences et de menaces. — (René Crevel, Tels qu’en eux-mêmes tous leurs propos les changent, Revue Commune, deuxième année, n°20, avril 1935)
    • Les rabbins sont exactement aussi pervers et avides de pouvoir que leurs collègues des églises et mollahcraties ou autres exploiteurs de la fragilité mentale-affective humaine de par le monde. — (« Le refus du divorce religieux, enfin fortement sanctionné », le 11 février 2011, sur JFORUM.fr, le portail juif francophone (www.jforum.fr))
  2. (Informatique) Élément de programme permettant d'exploiter une faille de sécurité informatique.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]