extracteur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Mot formé sur le radical de extraction et -eur.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
extracteur extracteurs
\ɛk.stʁak.tœʁ\

extracteur \ɛk.stʁak.tœʁ\ masculin

  1. Appareil qui sert à extraire.
    • L’extracteur est l’outil le plus coûteux en apiculture, mais on ne peut pas s’en passer pour faire sortir le miel des rayons, à moins de continuer à les détruire en procédant par pressage à l’ancienne. — (Jacques Goût, 250 réponses aux questions d’un ami des abeilles, 2008)
    • Un extracteur de charbon.
    1. (Armement) Dispositif qui extraie la douille après un tir.
    2. (Construction) Appareil assurant, avec un débit régulier, la sortie des matériaux d’une trémie ou d’un silo.
    3. Ventilateur qui transfère l'air d'un endroit à un autre.
      • Un extracteur d'air.


Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin extracteur
\ɛk.stʁak.tœʁ\

extracteurs
\ɛk.stʁak.tœʁ\
Féminin extractrice
\ɛk.stʁak.tʁis\
extractrices
\ɛk.stʁak.tʁis\

extracteur \ɛk.stʁak.tœʁ\ masculin

  1. Qui opère une extraction.
    • La chirurgie extractrice est la figure archétypique de la thérapie de soustraction. — (Jean-François Malherbe et ‎Dominic Audet, Sujet de vie ou objet de soins ? Introduction à la pratique de l'éthique clinique, Les Editions Fides, 2007, page 146)
  2. Qui concerne ou qui fait de l’extraction minière.
    • L'emploi de machines ou, dans d'autres cas, l'activité extractrice associée à la première transformation des matériaux, entraîne une certaine concentration de la production. — (Isabelle Catteddu, Quoi de neuf au Moyen Age ?, Éditions de la Martinière, 2016, page 74)
    • L'Initiative pour plus de transparence dans l'industrie extractrice, par exemple, a été lancée en 2002 par le Premier ministre britannique Tony Blair. — (Jean-Frédéric Morin, Amandine Orsini et Maya Jegen, Politique internationale de l'environnement, Presses de Sciences Po, 2015)

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]