faire suer le burnous

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Début XXe siècle) Expression utilisée dans les pays du Maghreb à l’époque coloniale, quand les colons faisaient travailler, ou suer, les Maghrébins, sous-entendu « les porteurs de burnous ».

Locution verbale [modifier le wikicode]

faire suer le burnous \fɛʁ.sɥe lə byʁ.nu\, \fɛʁ.sɥe lə byʁ.nus\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. Exploiter la main-d’œuvre.
    • Elle avait dominé la majorité silencieuse et fait suer le burnous financièrement, agricolement, militairement dans les domaines politique et policier économique et culturel, soit par la religion, soit par la civilisation, autant dire par l’obscurantisme. (Driss Chraïbi, Une enquête au pays, chapitre 8, Le Seuil, 1981)

Prononciation[modifier le wikicode]