fait de jeu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Voir fait et jeu.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fait de jeu faits de jeu
\fɛ də ʒø\

fait de jeu \fɛ də ʒø\ masculin

  1. (Football) Erreur présumée ou décision litigieuse de l’arbitre (faute d’un joueur non signalée ou alors signalée indûment) qui influe sur le cours du match et suscite la polémique.
    • Ainsi, à propos de la main de Thierry Henry, Laurent Blanc a pu dire : « C’est un fait de jeu qui nous a été favorable, comme d'autres dans le passé ». Ben oui ! On ne peut pas dire que « c’est une faute qui nous a été favorable », sinon on se fait allumer par la FIFA. — (Gilles Vervisch, De la tête aux pieds - Philosophie du football, chapitre 6, Max Milo, 2010)
    • Le défenseur, Salmin Khamis, pensant que le ballon était sorti de la surface de jeu, l’a saisi des deux mains pour le rendre à son gardien de but. Suite à ce geste, l’arbitre, qui n’avait pas encore sifflé pour une remise en jeu, a été contraint de siffler un penalty pour une main dans la surface de réparation. Pour la petite histoire, ce fait de jeu ridicule n'aura pas eu d’incidence sur le résultat final (1-1), puisque Al Hilal manquera ce penalty dans la foulée. — (Le Figaro, Le penalty le plus ridicule de l'histoire du foot ?, 30/09/2015)

Traductions[modifier le wikicode]