forestière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Forestière

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français forestier → voir forêt et -ière.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
forestière forestières
\fɔ.ʁɛs.tjɛʁ\

forestière \fɔ.ʁɛs.tjɛʁ\ féminin (pour un homme, on dit : forestier)

  1. Exploitante d’une forêt.
    • La forestière n’avait pas le choix ; elle fit glisser vivement le gros verrou, puis tirant le lourd battant, elle aperçut dans l’ombre pâle des neiges, six hommes, six soldats prussiens, les mêmes qui étaient venus la veille. — (Guy de Maupassant, Les Prisonniers, 1908 (1re éd. 1884), page 184)
    • Une forestière accompagnera les visiteurs sur le sentier des Treize-Ponts. — (Les forestiers expliquent leur métier, dans Le Parisien, 21 mai 2016 [texte intégral])

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin forestier
\fɔ.ʁɛs.tje\
forestiers
\fɔ.ʁɛs.tje\
Féminin forestière
\fɔ.ʁɛs.tjɛʁ\
forestières
\fɔ.ʁɛs.tjɛʁ\

forestière \fɔ.ʁɛs.tjɛʁ\

  1. Féminin singulier de forestier.
    • Mais avec l’amélioration des conditions de travail, l’expansion de l’exploitation forestière et l’augmentation des revenus à partir de l’année 1965, les demandes pour obtenir un bail de villégiature sur les terres publiques ont considérablement augmenté de telle sorte qu’on a assisté : - en 1967, aux premières études d’aménagement par le ministère des Terres et Forêts ; - en 1970 à des manifestations pour « déclubber » les terres publiques ; — (Marc Adélard Tremblay, ‎François Trudel, ‎Paul Charest, La construction de l’anthropologie québécoise, 1995)