forme canonique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Mot composé de forme et canonique.

Locution nominale[modifier]

Singulier Pluriel
forme canonique formes canoniques
\fɔʁm ka.nɔ.nik\

forme canonique \fɔʁm ka.nɔ.nik\ féminin

  1. (Christianisme) (Propre) Forme impérative dans laquelle doit se dérouler un acte en conformité au droit canon.
    • Par conséquent, elle ne comprend la validité du mariage des baptisés qu'à partir de ses propres conditions : la donation du consentement libre des conjoints, le respect de la forme canonique, et il ne doit pas y avoir d'empêchements dirimants. (Nkelenge Hilaire Mitendo, Vers une sacramentalité du système matrimonial négro-africain, collection Études chrétiennes, Academic Press Fribourg/Éditions Saint-Paul Fribourg Suisse 2003, p.314)
  2. (Mathématiques) Forme censément la plus simple et en tout cas à laquelle se ramènent toutes les expressions d’un certain type, ce qui permet de les distinguer et de les classifier.
    • Les équations différentielles du premier ordre à coefficients constants peuvent toujours se mettre sous la forme ci-contre, appelée forme canonique. (Albert Terras, Précis de physique et électricité appliquées en productique, Éditions Bréal, 2004, p.27)
    • On va donc montrer comment, étant donnée une structure arbitraire de réseau, provenant, par exemple, d'une modélisation de connaissance, on peut trouver la forme canonique correspondante. (Gérard Dreyfus, ‎Jean-Marc Martinez & ‎Manuel Samuelides, Apprentissage statistique: Réseaux de neurones - Cartes topologiques, Éditions Eyrolles, 2011, p.176)
  3. (Linguistique) Forme d’un mot la plus simple utilisée comme entrée dans les dictionnaires. En français, la forme canonique d’un verbe est l’infinitif, et celle d’un adjectif est au masculin singulier.
    • Dans la phase actuelle, la lemmatisation consiste à associer une forme canonique aux différentes formes fléchies rencontrées des quatre catégorie précédemment énoncées (p.e. «vouloir» pour «veux», «voulu», «voulait», …). (Karim Chibout, Ressources et évaluation en ingénierie des langues, De Boeck Supérieur, 2000, ISBN 9782801112588, p. 218)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]